Evidence based

CBD et Rhumatismes : Recherche et compréhension actuelles

Le rhumatisme est un terme qui fait référence aux douleurs articulaires. Le CBD peut être bénéfique à un certain nombre de maladies rhumatismales par ses effets anti-inflammatoires et analgésiques.

Article By
Justin Cooke , Posté 3 semaines depuis

Le mot rhumatisme n’est plus utilisé par les professionnels de la santé. Cependant, il est toujours utilisé par de nombreuses personnes pour décrire les symptômes de douleurs articulaires et inflammatoires.

Le rhumatisme était à une époque synonyme d’arthrite – un trouble inflammatoire douloureux des tissus articulaires dans tout le corps. La définition comprenait également d’autres troubles du tissu conjonctif, notamment la fibromyalgie, la maladie de Lyme et la goutte.

Le CBD est une option de traitement efficace pour les personnes atteintes de diverses formes de rhumatisme et de lésions articulaires.

Dans cet article, nous nous concentrerons sur le rhumatisme dans la définition traditionnelle du mot et discuterons de l’utilisation du CBD pour soulager les symptômes et ralentir les maladies liées à la progression.

  • Table des matières

Résumé : utilisation du CBD pour le rhumatisme

Toutes les formes de rhumatisme se manifestent par une douleur et une inflammation des articulations et des tissus conjonctifs. Les causes de la douleur et de l’inflammation peuvent varier.

Ce qui rend le CBD si efficace contre les maladies rhumatismales est qu’il offre un large éventail d’actions anti-inflammatoires et ne se limite pas à une voie spécifique.

Cela est utile car nous n’avons pas besoin de savoir exactement quels marqueurs inflammatoires sont à l’origine du problème. Tout ce que nous avons à faire, c’est de prendre suffisamment de CBD et de surveiller les symptômes de près pour détecter tout changement, qu’il soit bon ou mauvais.

Le CBD est utile dans ces conditions car il offre ce que nous appelons un effet immunomodulateur. Au lieu de forcer le système immunitaire à s’emballer (comme les immunostimulants) ou à le supprimer (immunosuppresseurs), le CBD exerce un effet modulateur. Il stimule le système immunitaire quand il fonctionne trop lentement et le modère quand il s’emballe.

Les rhumatismes sont généralement le résultat ce dernier cas de figure :  le système immunitaire a sombré dans le surmenage, provoquant une inflammation généralisée et des lésions tissulaires au niveau des articulations.

Le dernier avantage du CBD dont nous discuterons est son effet sur la gestion de la douleur. Le CBD est réputé pour ses effets antidouleurs, qui correspondent exactement à ce que recherchent les personnes souffrant de rhumatisme. La condition peut être extrêmement douloureuse – incitant les personnes touchées à rechercher des analgésiques puissants tels que les opiacés et l’acétaminophène pour un soulagement des symptômes.

Le problème avec ces médicaments est qu’ils créent une dépendance et entraînent une longue liste d’effets secondaires négatifs tels que des dommages au foie et aux reins, une sédation et une dépendance.

Bienfaits du CBD pour les rhumatismes :

  • Puissant anti-inflammatoire et ralentit la progression de la maladie
  • Exerce un effet modulateur sur le système immunitaire pour enrayer la progression de la maladie
  • Puissant antalgique qui procure un soulagement de la douleur et de l’inconfort
  • Soulage certains des autres effets secondaires de la pathologie, notamment l’insomnie, la dépression et l’anxiété

Conseils pour tirer le meilleur parti de votre supplémentation en CBD :

  1. Consultez toujours votre médecin avant d’utiliser le CBD avec d’autres médicaments
  2. Évitez les produits de CBD de mauvaise qualité pour éliminer les risques de consommation de contaminants comme les métaux lourds ou les pesticides qui peuvent encore aggraver la condition
  3. Commencez avec une dose très faible de CBD et augmentez la dose progressivement jour par jour pour vous assurez qu’aucune allergie n’existe
  4. Choisissez un extrait à spectre complet plutôt qu’un isolat de CBD pour tirer parti des avantages des autres cannabinoïdes du cannabis

Qu’est-ce que le rhumatisme ?

Le rhumatisme est un mot médical traditionnel pour les douleurs articulaires. Depuis, il a été remplacé par des termes plus spécifiques en fonction de la cause de la douleur articulaire.

Les affections rhumatismales incluent :

  1. Polyarthrite rhumatoïde — causes auto-immunes
  2. Arthrose — lésions traumatiques et inflammatoires
  3. Goutte — accumulation d’acide urique provoquant une inflammation et des lésions articulaires
  4. Fibromyalgie — cause inconnue
  5. Maladie de Lyme — infection parasitaire à diffusion hématogène affectant les articulations

Symptômes du rhumatisme :

  • Dépression
  • Articulations enflées
  • Fatigue
  • Fièvre
  • Douleurs et raideurs articulaires
  • Perte d’appétit
  • Rougeurs autour des articulations
  • Perte / gain de poids

Polyarthrite rhumatoïde ou arthrose

La plupart des gens qui utilisent le mot rhumatisme de nos jours font référence à un type spécifique d’arthrite appelé polyarthrite rhumatoïde. La maladie est une maladie auto-immune qui déclenche l’inflammation douloureuse des tissus articulaires.

L’autre forme d’arthrite la plus répandue est l’arthrose, qui provoque des lésions du cartilage dans les tissus articulaires. Contrairement à l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde est provoquée par le corps lui-même qui attaque ses propres tissus articulaires. De nombreux facteurs amènent le corps à le faire, notamment les polymorphismes génétiques, les traumatismes, les infections virales ou bactériennes et l’exposition aux toxines environnementales.

Selon la Fondation de l’arthrite, environ 53 millions d’Américains et 300 000 enfants souffrent d’arthrite. Le problème n’est pas localisé aux États-Unis – il est considéré comme l’un des 10 handicaps les plus courants au niveau mondial.

L’arthrose est la forme d’arthrite la plus courante, mais la polyarthrite rhumatoïde a tendance à être plus grave. L’incidence globale de la polyarthrite rhumatoïde représente environ 1% de la population totale de la Terre, soit 1 personne sur 100.

Malheureusement, la polyarthrite rhumatoïde, qui est fréquente dans les maladies auto-immunes, est incurable. La nature de l’auto-immunité est incroyablement complexe, impliquant plusieurs dysfonctionnements simultanés du système organique. Cela rend difficile l’identification d’une cause exacte et encore plus difficile de la traiter.

Cela dit, il existe certaines options de traitement courantes disponibles pour la polyarthrite rhumatoïde, y compris, bien sûr, le CBD et de nombreux autres phytocannabinoïdes.

Polyarthrite rhumatoïde séropositive et séronégative

La polyarthrite rhumatoïde est caractérisée par une réaction inflammatoire survenant dans tout le corps. Pour cette raison, il est assez facile de diagnostiquer le trouble en recherchant des marqueurs inflammatoires connus dans le sang.

Lorsque ces marqueurs inflammatoires sont trouvés, la personne est dite séropositive (le sérum sanguin est positif pour ces marqueurs).

Inversement, lorsque ces marqueurs ne sont pas détectés mais que le patient présente bien des symptômes évidents de polyarthrite rhumatoïde, ils sont dits séronégatifs.

Bien que le fait d’être séropositif ou séronégatif ne modifie pas beaucoup le traitement, cela peut compliquer les choses. Si les marqueurs inflammatoires associés à la polyarthrite rhumatoïde ne se trouvent pas dans le sang, cela peut signifier que d’autres réactions inflammatoires sont activées, ce qui peut nécessiter des formes différentes de traitement.

Il est également possible que ceux qui sont séronégatifs soient simplement en état de rémission.

Polyarthrite rhumatoïde et arthrose

Bien que ces affections soient similaires, il existe des différences fondamentales entre les deux.

La différence principale réside dans le fait que la polyarthrite rhumatoïde est due à l’auto-immunité : la cause de la douleur et de l’inflammation est le fait que les propres cellules immunitaires du corps attaquent les tissus articulaires. L’arthrose, elle, apparaît lorsque le cartilage et le liquide synovial qui protègent les articulations commencent à se décomposer en raison de l’usure normale ou à la suite d’une blessure.

Les schémas de douleur et de progression de la maladie sont également différents. La polyarthrite rhumatoïde affecte le corps de la même manière des deux côtés et tend à toucher d’abord les petites articulations comme celles des doigts et des orteils.

 Polyarthrite rhumatoïdeArthrose
Cause/ Facteurs étiologiquesAuto-immunitéUsure et déchirure des articulations ou traumatismes
Articulations touchéesToutes, mais affecte généralement les petites articulations en premierToute, mais a tendance à affecter les grandes articulations en premier
SchémasAffecte les mêmes articulations des deux côtés du corps (symétrique)Articulations aléatoires atteintes, affectant ou non les articulations symétriques
Symptômes supplémentairesFièvre, fatigue, perte de poids / gain de poids, dépressionAucun

Causes de rhumatisme

La cause exacte du rhumatisme dépend du type de douleur articulaire.

  • Constitution atopique
  • Infection bactérienne, virale ou parasitaire
  • Exposition aux métaux lourds ou à d’autres toxines environnementales
  • Prédisposition génétique
  • Maladies cardiaques
  • Déséquilibre hormonal
  • Maladie du rein
  • Manque de l’exercice
  • Maladies du foie
  • Tabagisme
  • Infection à tiques
  • Traumatismes

Guide d’utilisation du CBD pour les rhumatismes

L’une des utilisations les plus courantes du CBD est le traitement des douleurs articulaires. Le CBD est à la fois anti-inflammatoire et analgésique – les deux étant directement bénéfiques dans le traitement des douleurs articulaires de divers types.

Vous pouvez utiliser les produits CBD par voie topique et interne pour traiter les douleurs articulaires. Pour les douleurs articulaires mineures, telles que les blessures sportives légères, l’arthrose de faible intensité ou les stades précoces de la polyarthrite rhumatoïde, les produits topiques à base de CBD sont susceptibles de procurer un soulagement suffisant.

Pour une inflammation articulaire plus grave, il est préférable d’utiliser une combinaison de CBD topique et de CBD interne, tels que les huiles, capsules ou huiles de CBD.

Pour de meilleurs résultats, combinez le supplément de CBD avec d’autres méthodes de traitement.

Autres options de traitement populaires pour le rhumatisme :

  1. Modifications diététiques — élimination des aliments inflammatoires dans l’alimentation
  2. Supplémentation en glucosamine — réparation des articulations
  3. Supplémentation en oméga-3 — pour l’inflammation
  4. Suppléments à base de plantes médicinales — tels que le curcuma ou l’encens
  5. Vitamine C — et un soutien antioxydant
  6. Vitamine D — qui favorise la guérison des articulations.
  7. Physiothérapie — pour restaurer la fonction articulaire
  8. Yoga — pour accélérer la guérison et rétablir la fonction articulaire

État de la recherche scientifique

Des études chez l’animal ont montré qu’un CBD transdermique (topique) à une dose de 6,2 mg / jour offrait une réduction significative des symptômes de douleur articulaire [1]. Des études avec du CBD oral ont montré des résultats similaires [2].

Une étude a montré que le traitement à long terme au CBD et au THC pour la polyarthrite rhumatoïde n’entraînait pas la formation de tolérance [3], ce qui signifie que la dose efficace de CBD et de THC n’augmente pas avec le temps. Ceci est une découverte importante car la plupart des traitements conventionnels de la maladie entraînent une tolérance, puis une dépendance et finalement une addiction (principalement des médicaments contre la douleur).

Combien de CBD devrais-je prendre ?

Le CBD peut prendre en charge les douleurs articulaires et l’inflammation causées par les rhumatismes : le CBD interne ( huiles, capsules de CBD) et les topiques (crèmes, onguents et pommades au CBD).

Pour les cas mineurs, l’une ou l’autre forme est susceptible de fournir un soutien suffisant pour les symptômes. Pour des cas plus graves, il est préférable d’utiliser une combinaison des deux.

1. Dose de CBD par voie interne

La dose de CBD peut varier considérablement d’une personne à l’autre. Il est important de faire quelques essais et erreurs lors de la première utilisation du supplément pour trouver la bonne dose pour vous. Commencez avec une faible dose et augmentez progressivement la dose sur quelques jours. Essayez de commencer avec la dose la plus faible indiquée dans le tableau ci-dessous en fonction de votre poids, puis ajoutez 2 à 5 mg par jour jusqu’à ce que vos symptômes disparaissent.

Pour les douleurs articulaires mineures, la dose à faible concentration est généralement suffisante.

Pour les douleurs articulaires plus graves ou les douleurs articulaires qui ne se sont pas améliorées avec les analgésiques en vente libre, vous aurez probablement besoin d’une dose beaucoup plus élevée pour retrouver le même niveau de soulagement.

Voici quelques directives générales sur la puissance dont vous aurez probablement besoin, en fonction de la gravité de votre maladie.

Directives posologiques générales pour les affections rhumatismales

CBD de faible puissanceCBD de puissance moyenneCBD de puissance élevée
Stades précoces de l’arthritePoussées d’arthrite aiguës   Arthrite rhumatoïde OstéoarthritePoussées d’arthrite aiguës   Arthrite rhumatoïde Arthrose Goutte

Utilisez le tableau ci-dessous pour déterminer la fourchette générale de puissance faible à élevée en fonction de votre poids.

Rappelez-vous qu’il s’agit là de directives générales et que votre dose individuelle variera probablement beaucoup. Prenez le temps de tester différentes doses jusqu’à ce que vous trouviez ce qui vous convient. Certaines personnes ressentent des effets secondaires mineurs tels que la fatigue ou la suppression de l’appétit à fortes doses. Si cela vous arrive, réduisez simplement la dose à une dose ne produisant pas ces effets.

Doses quotidiennes de CBD selon le poids et la concentration (en mg)

Poids (kg)Faible résistanceForce moyenneHaute résistance

45 kg

10 mg

30 mg

60 mg

57 kg

13 mg

38 mg

75 mg

68 kg

15 mg

45 mg

90 mg

80 kg

17 mg

52 mg

105 mg

90 kg

20 mg

60 mg

120 mg

100 kg

22 mg

67 mg

135 mg

114 kg

25 mg

75 mg

150 mg

2. Dose de CBD topique

L’utilisation de CBD topique est beaucoup plus simple que celle du CBD interne en ce qui concerne le dosage.

Tant que vous utilisez un produit à forte concentration de cannabinoïdes, vous obtiendrez la bonne dose lorsque vous l’appliquerez sur la peau.

Ces produits varient énormément d’un fabricant à l’autre. Il est donc recommandé de suivre les instructions qui figurent sur le flacon.

En général, lorsqu’il s’agit de traiter les rhumatismes avec du CBD, nous recommandons de trouver un produit contenant au moins 100 mg de cannabinoïdes par once de crème, de pommade ou d’onguent.

Une valeur inférieure n’aura pas la concentration suffisante de cannabinoïdes pour fournir le niveau de soulagement mis en évidence dans la littérature scientifique.

Si vous essayez un nouveau produit CBD topique, nous vous recommandons de placer d’abord une petite quantité du produit ailleurs sur le corps pour vous assurer qu’aucune allergie n’aggravera l’inflammation des articulations. Si vous ne ressentez aucune irritation après environ deux heures, vous pouvez l’appliquer directement sur l’articulation.

C’est une bonne pratique pour tout nouveau produit topique, y compris les produits pharmaceutiques ou en vente libre.

Effets secondaires potentiels du CBD

S’il a été prouvé à maintes reprises que le CBD est très sûr, il est important de connaître les effets secondaires potentiels qu’il peut entraîner. Tout le monde est différent et ce qui fonctionne chez une personne ne fonctionne pas toujours de la même manière pour une autre.

Voici quelques-uns des effets secondaires les plus courants du CBD :

  • Suppression de l’appétit
  • Diarrhée
  • Somnolence
  • Bouche sèche
  • Étourdissement léger
  • Ralentissement du rythme cardiaque
  • Sédation
  • Dermite allergique

Verdict final : utilisation du CBD pour les rhumatismes

Rhumatisme est un terme ancien utilisé pour décrire la douleur articulaire. Ce terme n’est plus utilisé dans un contexte médical professionnel. Cependant, de nombreuses personnes l’utilisent encore pour faire référence à leurs problèmes articulaires.

Le CBD est un excellent outil pour réduire les symptômes tels que la douleur et l’inflammation, et peut même offrir un soutien correctif pour la cause sous-jacente de la maladie.

Il existe deux formes principales de CBD qui soulagent les douleurs articulaires : le CBD interne et le CBD topique. Les deux formes offrent des avantages similaires et ont leurs propres forces et faiblesses.

En général, les uns peuvent offrir suffisamment de soutien pour les douleurs articulaires mineures, tandis qu’une combinaison des deux convient mieux aux rhumatismes plus graves ou de longue durée.

Références

  1. Hammell, D. C., Zhang, L. P., Ma, F., Abshire, S. M., McIlwrath, S. L., Stinchcomb, A. L., & Westlund, K. N. (2016). Transdermal cannabidiol reduces inflammation and pain‐related behaviours in a rat model of arthritis. European Journal of Pain, 20(6), 936-948.
  2. Hammell, D. C., Zhang, L. P., Ma, F., Abshire, S. M., McIlwrath, S. L., Stinchcomb, A. L., & Westlund, K. N. (2016). Transdermal cannabidiol reduces inflammation and pain‐related behaviours in a rat model of arthritis. European Journal of Pain, 20(6), 936-948.
  3. Malfait, A. M., Gallily, R., Sumariwalla, P. F., Malik, A. S., Andreakos, E., Mechoulam, R., & Feldmann, M. (2000). The nonpsychoactive cannabis constituent cannabidiol is an oral anti-arthritic therapeutic in murine collagen-induced arthritis. Proceedings of the National Academy of Sciences, 97(17), 9561-9566.
  4. Philpott, H. T., O’brien, M., & McDougall, J. J. (2017). Attenuation of early phase inflammation by cannabidiol prevents pain and nerve damage in rat osteoarthritis. Pain, 158(12), 2442.
  5. Burstein, S. (2015). Cannabidiol (CBD) and its analogs: a review of their effects on inflammation. Bioorganic & medicinal chemistry, 23(7), 1377-1385.

conditions qui répondent au cannabidiol