Evidence based

CBD et les maladies cardiaques : Recherche et compréhension actuelles

Les maladies cardiaques sont la principale cause de décès dans le monde. Il a été démontré que les suppléments de CBD ralentissent la progression des maladies cardiaques et améliorent la qualité de vie.

Article By
Justin Cooke , Posté 3 semaines depuis

Selon l’Organisation mondiale de la santé, les maladies cardiaques sont la principale cause de décès dans le monde. Près de 18 millions de personnes meurent chaque année de cette maladie.

Environ 90% des décès dus à des maladies cardiaques sont évitables selon les résultats d’une étude réalisée en 2008 [5].

Manger sainement, gérer le stress, faire de l’exercice et cesser de fumer contribuent grandement à la prévention des maladies cardiaques.

Il a également été démontré que les suppléments de CBD ont un important effet préventif en matière de maladies cardiaques.

De nombreuses personnes se mettent à combiner la supplémentation quotidienne en CBD avec d’autres choix de vie sains afin de minimiser les risques de développer une maladie cardiaque à long terme. Le CBD est également utilisé pour ralentir la progression d’une maladie cardiaque existante.

Nous allons examiner ici ce qu’est la maladie cardiaque, comment utiliser le CBD pour la combattre et quelles autres mesures vous pouvez prendre pour réduire vos risques d’être victime de la principale cause de décès dans le monde.

Allons-y.

  • Table des matières

Résumé : utilisation du CBD contre les maladies cardiaques

Il existe de nombreuses formes de maladies cardiaques – certaines sont graves et peuvent mettre la vie en danger, d’autres sont plus bénignes.

Le CBD est un complément utile pour soulager les effets secondaires fréquents des maladies cardiaques et peut même, dans certains cas, traiter la cause sous-jacente de la maladie.

Le CBD est particulièrement recommandé pour les personnes souffrant de fibrillation auriculaire (ou d’autres arythmies) associée à de l’anxiété et à des causes d’inflammation, notamment l’athérosclérose.

La plupart des malades cardiaques utilisent le CBD pour en atténuer les effets secondaires tels que l’anxiété, l’insomnie et la dépression.

Conseils pour obtenir les meilleurs résultats du CBD :

  1. Utilisez un extrait à spectre complet.
  2. L’usage de CBD sur le long terme donne les meilleurs résultats.
  3. Des modifications du régime alimentaire et du mode de vie devraient également être faites.
  4. Interrogez votre médecin sur l’utilisation du CBD pour éviter les interactions médicamenteuses.
  5. Prenez le CBD par voie orale uniquement – évitez de fumer à tout prix.

La maladie de coeur dans tous ses états

Le terme de cardiopathie est souvent utilisé comme synonyme de maladie cardiovasculaire – un terme générique désignant toutes les maladies affectant le cœur et les vaisseaux sanguins. D’autres préfèrent utiliser le terme pour décrire les maladies affectant uniquement le cœur.

Pour les besoins de cet article, nous utiliserons cette seconde acception du terme qui renvoie aux problèmes liés au muscle cardiaque lui-même plutôt qu’au reste du système cardiovasculaire.

Le cœur a pour rôle de pomper le sang à un rythme régulier dans tout le corps. La circulation du sang apporte les nutriments nécessaires aux cellules et élimine les sous-produits toxiques en même temps.

Si le cœur fonctionne mal, cela peut affecter le fonctionnement de tous les autres organes du corps. Si le cœur s’arrête, ne serait-ce que quelques minutes, nous pouvons subir des lésions irréversibles et débilitantes des tissus.

Cardiopathies fréquentes

1. Angine de poitrine (maladie coronarienne)

L’angine de poitrine est un symptôme de la maladie coronarienne. La maladie se manifeste par un blocage dans une ou plusieurs des artères alimentant le coeur. Lorsque l’artère se bouche ou que le cœur exige un débit sanguin plus important que celui qui peut traverser la zone obstruée, cela génère des symptômes ressemblant à ceux d’une crise cardiaque.

La personne éprouve une douleur et une sensation d’oppression dans la poitrine qui durent généralement quelques minutes avant de disparaître spontanément.

Cet état est un signe de maladie cardiaque grave et augmente considérablement le risque d’accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque.

2. Fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire se manifeste par un rythme cardiaque irrégulier, souvent appelé palpitations cardiaques. Vous pouvez avoir l’impression que votre cœur manque un battement ou qu’il se met à battre la “chamade” sans raison.

Les fibrillations auriculaires sont causées par des perturbations de l’activité électrique du cœur.

Bien que la fibrillation auriculaire ne mette pas directement la vie en danger, elle peut augmenter votre risque d’accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque plus tard dans la vie. Environ 33% des accidents vasculaires cérébraux survenant après l’âge de 60 ans sont la conséquence d’une fibrillation auriculaire selon la Fondation des maladies du cœur.

Cette maladie peut avoir pour origine la ménopause, la vieillesse, l’anxiété ou des anomalies congénitales.

3. Cardiomyopathie

La cardiomyopathie est une maladie qui affecte la fonction du muscle cardiaque – elle diminue sa capacité à se contracter et à envoyer le sang  dans le système circulatoire. Il existe différents types de cardiomyopathies en fonction de la cause, mais toutes ont pour conséquence une réduction de la capacité du cœur à oxygéner le corps.

4. Cardiopathie congénitale

Le mot congénital renvoie à une affection présente à la naissance. La maladie a pour origine des problèmes survenus au cours du développement fœtal.

Cela peut générer des dysfonctionnements à différents niveaux tout au long de la vie, en fonction de la gravité du déficit.

5. Insuffisance cardiaque congestive

L’insuffisance cardiaque se développe après une lésion cardiaque, généralement après une crise cardiaque. C’est une maladie qui se manifeste par l’incapacité pour le coeur de pomper le sang dans le corps de façon efficace. Les effets secondaires varient selon le côté du cœur affecté.

Si le côté droit du cœur est atteint, le sang finit par s’accumuler dans les poumons, provoquant un œdème pulmonaire, de la toux et de l’essoufflement.

Si le côté gauche du cœur est touché, le sang s’accumule dans le reste du corps, principalement dans les bras et les jambes.

6. Crise cardiaque (infarctus du myocarde)

Une crise cardiaque survient lorsque le sang qui alimente le cœur est bloqué. Le muscle cardiaque est extrêmement puissant et a besoin de beaucoup d’énergie pour fonctionner. Il lui faut un apport constant d’oxygène et de nutriments pour battre régulièrement. Si le flux d’oxygène et de nutriments est coupé, ne serait-ce que quelques minutes, les cellules cardiaques spécialisées risquent de mourir.

Si le flux sanguin n’est pas rétabli presque immédiatement, la maladie peut être fatale.

Même dans les cas où le flux sanguin a été rétabli à temps, s’il y a eu trop de dégâts, les personnes risquent de se retrouver avec des dommages irréversibles et une qualité de vie diminuée.

Les crises cardiaques conduisent souvent à une insuffisance cardiaque congestive consécutive à l’événement.

Les causes de maladies cardiaques :

  • Consommation d’alcool
  • Athérosclérose
  • Maladies auto-immunes
  • Infections bactériennes
  • Diabète
  • Hypertension artérielle
  • Régime riche en sodium
  • Alimentation riche en glucides raffinés
  • Alimentation riche en graisses trans
  • Syndrome métabolique
  • Usage récréatif de drogues
  • Sédentarité
  • Effets secondaires de certains médicaments
  • Tabagisme
  • Stress
  • Infections virales

Options de traitement pour les maladies de coeur :

  • Changement de régime alimentaire
  • Changement de mode de vie
  • Médicaments
  • Techniques d’abaissement du stress

Guide d’utilisation du CBD pour les cardiopathies

Le CBD est un complément utile pour traiter certaines des causes sous-jacentes des cardiopathies, ainsi que pour soulager leurs effets secondaires fréquents tels que l’insomnie, la dépression et l’anxiété.

Les effets les plus significatifs du CBD en matière de maladies cardiaques sont les suivants :

  1. Stabilise la glycémie [1]
  2. Favorise la perte de poids [1]
  3. Stoppe l’inflammation [3]
  4. Abaisse la pression artérielle [2]
  5. Protège les artères du stress oxydatif [4]

La maladie cardiaque est une maladie grave, nécessitant la surveillance d’un professionnel médical d’expérience. Tous les suppléments devraient d’abord être discutés avec votre médecin – y compris le CBD.

Heureusement, le CBD interagit rarement avec les médicaments, y compris avec les médicaments pour cœur fragile tels que les glycosides cardiaques et les anticoagulants. Le CBD s’est révélé sans danger lors d’essais animaux et humains.

Pour tirer le meilleur parti de votre supplémentation en CBD, recherchez des entreprises qui utilisent du chanvre certifié biologique pour l’élaboration de leurs huiles et évitez celles qui ne publient pas les résultats de laboratoire tiers sur leur site Web. La présence de contaminants dans les huiles de mauvaise qualité pourrait aggraver les causes sous-jacentes des maladies cardiaques. Il est donc essentiel de vous assurer que vous n’utilisez que des produits de haute qualité.

Nous vous recommandons également de rechercher une huile à spectre complet par rapport à un isolat de CBD car il existe d’autres cannabinoïdes dans la plante de cannabis qui dispensent leurs propres bienfaits en matière d’inflammation, de régulation de la glycémie et de l’anxiété. Tous ont un impact essentiel sur les causes sous-jacentes et les facteurs de maintien de la maladie cardiaque.

Quelle forme de CBD devrais-je utiliser ?

Choisir un type de CBD parmi toutes les options proposées peut sembler ardu au premier abord – il existe des gélules, des huiles, des teintures, des suppositoires, des produits comestibles, des gommes, des huiles de vapotage, du café et nombre d’autres formes, selon la société qui les vend.

La vérité, c’est que la plupart de ces formes de CBD fonctionnent très bien. Excepté sous la forme de topique, le résultat final est le même pour le CBD sous toutes ses formes : il est absorbé dans le sang.

Cela dit, les huiles de CBD et les capsules offrent des avantages différents de ceux des autres options en matière de maladie cardiaque.

L’avantage des huiles et des teintures à base de CBD est que la dose individuelle peut être calculée plus facilement qu’avec la plupart des autres présentations. Une fois que vous avez déterminé la quantité de CBD contenue dans chaque millilitre ou goutte de liquide, il est facile d’ajuster la dose en fonction de la manière dont elle vous affecte personnellement.

Les capsules de CBD sont également une excellente option et sont considérées par beaucoup comme la forme de dosage de CBD la plus pratique.

Combien de CBD devrais-je prendre ?

La dose de CBD peut varier beaucoup d’une personne à l’autre. En effet, le composé affecte chacun différemment selon l’état de son foie, de son tube digestif et de la variable génétique de la fonction endocannabinoïde générale.

Pour cette raison, la plupart des gens doivent faire quelques essais et erreurs lors de leur première utilisation de CBD.

La meilleure façon de procéder est de commencer par la dose la plus faible de notre tableau ci-dessous, en fonction de votre poids et d’augmenter progressivement chaque jour en ajoutant 2 ou 3 mg de CBD à votre dose.Quand vous êtes parvenu à soulager vos symptômes, c’est que vous avez trouvé la dose qui est la bonne pour vous.

Il est important de noter que certaines personnes se retrouvent alors à une dose beaucoup plus élevée que celle indiquée dans le tableau ci-dessous. En général, la dose maximale de CBD devrait être d’environ 100 mg, mais cela peut varier considérablement d’une personne à l’autre et le CBD est considéré comme étant extrêmement sûr, même à fortes doses.

Directives générales en matière de puissance pour les affections cardiovasculaires :

FaibleMoyenneForte
• Anxiété légère
• Taux de cholestérol élevé
• Anxiété
• Maladie coronarienne
• Maladie inflammatoire
• Taux élevé de cholestérol
• Athérosclérose
• Hypertension
• Anxiété
• Maladie coronarienne
• Maladie inflammatoire

Doses quotidiennes de CBD en fonction du poids et de la puissance souhaitée (en mg) :

Poids (kg)Faible résistanceForce moyenneHaute résistance

45 kg

10 mg

30 mg

60 mg

57 kg

13 mg

38 mg

75 mg

68 kg

15 mg

45 mg

90 mg

80 kg

17 mg

52 mg

105 mg

90 kg

20 mg

60 mg

120 mg

100 kg

22 mg

67 mg

135 mg

114 kg

25 mg

75 mg

150 mg

Verdict final : le CBD pour les maladies de cœur

Le CBD a des vertus certaines pour traiter un grand nombre des causes sous-jacentes des cardiopathies, dont le diabète, l’anxiété, le stress excessif, l’inflammation, l’athérosclérose et le syndrome métabolique. Les maladies cardiaques n’ont souvent pas de traitement curatif – le CBD est généralement utilisé uniquement pour réduire le risque de développer la maladie, pour gérer ses effets secondaires et ralentir la progression de certains types de cardiopathies.

Lorsque vous prenez du CBD pour une maladie cardiaque, il est important que vous ayez d’abord consulté votre médecin pour vous assurer que les médicaments qu’il vous prescrit n’auront pas une interaction nocive avec le CBD ou d’autres cannabinoïdes. Les interactions médicamenteuses nocives sont plus fréquentes avec les produits contenant du THC en tant que cannabinoïde principal.

Nous vous recommandons de parcourir nos revues avant de choisir un produit spécifique pour vous assurer que ces produits sont exempts de tout contaminant et contiennent bien la teneur en cannabinoïde indiqué sur la bouteille.

Références

  1. Matias, I., & Di Marzo, V. (2007). Endocannabinoids and the control of energy balance. Trends in Endocrinology & Metabolism, 18(1), 27-37.
  2. Stanley, C. P., Hind, W. H., & O’sullivan, S. E. (2013). Is the cardiovascular system a therapeutic target for cannabidiol?. British journal of clinical pharmacology, 75(2), 313-322.
  3. Klein, T. W., Newton, C., Larsen, K., Lu, L., Perkins, I., Nong, L., & Friedman, H. (2003). The cannabinoid system and immune modulation. Journal of leukocyte biology, 74(4), 486-496.
  4. Booz, G. W. (2011). Cannabidiol as an emergent therapeutic strategy for lessening the impact of inflammation on oxidative stress. Free Radical Biology and Medicine, 51(5), 1054-1061.
  5. McGill Jr, H. C., McMahan, C. A., & Gidding, S. S. (2008). Preventing heart disease in the 21st century: implications of the Pathobiological Determinants of Atherosclerosis in Youth (PDAY) study. Circulation, 117(9), 1216-1227.

Conditions qui répondent au cannabidiol