Evidence based

CBD et affections cutanées : Recherche et compréhension actuelles

Le CBD peut être capable d’améliorer les affections cutanées courantes comme les piqûres d’insectes, l’inflammation, l’eczéma, le psoriasis et la guérison des plaies. Voici comment ça marche.

Article By
Justin Cooke , Posté 3 semaines depuis

La peau est le plus grand organe du corps humain. Elle est chargée de créer une barrière entre nos organes internes et l’environnement qui nous entoure, de maintenir la température corporelle, de stocker les nutriments et de produire de la vitamine D.

Tout problème de peau peut compromettre ces fonctions importantes.

Le CBD (cannabidiol) peut soulager des affections cutanées telles que l’eczéma, le psoriasis, l’inflammation, les piqûres d’insectes et la cicatrisation des plaies.

Dans cet article, nous allons discuter de l’utilisation du cannabidiol pour diverses affections cutanées et donner quelques conseils pour maximiser ses bienfaits. Nous discuterons également de la posologie recommandée et de la recherche des meilleurs produits topiques à base de CBD pour diverses affections cutanées.

Commençons.

  • Table des matières

Résumé : utilisation du CBD pour traiter les affections cutanées

De nombreuses maladies différentes peuvent affecter la peau, chacune d’elles ayant ses propres causes sous-jacentes. Nombre d’entre elles sont dues à un dysfonctionnement des processus inflammatoires conçus pour protéger la peau et l’aider à récupérer des dommages ou de l’infection.

L’utilisation de CBD donne les meilleurs résultats dans les affections cutanées dont l’inflammation est le facteur clé.

Le CBD soulage un large éventail d’affections cutanées grâce à son interaction avec le système endocannabinoïde – une série de récepteurs abondants dans la peau et chargés de réguler les processus tels que la croissance et la mort cellulaires. Il est également impliqué dans le contrôle du niveau d’activité des cellules immunitaires de la peau.

Les affections cutanées telles que le psoriasis, l’eczéma, la dermatite allergique et l’acné sont toutes causées par des dysfonctionnements de ce système qui entraînent inflammation, irritation et diminution de l’activité des tissus cutanés.

Le CBD est utilisé pour donner un coup de pouce à ce système afin qu’il puisse faire son travail efficacement.

Dans d’autres conditions, telles que le cancer de la peau, le CBD offre des avantages par le biais de mécanismes associés. Dans ce cas, le CBD donne un coup de pouce au système immunitaire, ce qui augmente les chances d’éliminer les cellules cancéreuses de la peau.

Avantages du CBD sur les affections cutanées :

  • Diminue la viscosité du sébum (huile) dans les pores et réduit la formation d’acné.
  • Lutte contre la résistance aux antibiotiques pendant l’infection cutanée.
  • Diminue la réponse inflammatoire liée au psoriasis, à l’eczéma et à la dermatite allergique.
  • Soulage l’un des symptômes primaires des affections de peau : les démangeaisons (prurit)

Conseils pour tirer le meilleur parti de l’utilisation de CBD pour les maladies cutanées :

  1. Utiliser des produits topiques de CBD qui contiennent d’autres huiles comme de l’huile de graines de chanvre offre des bienfaits supplémentaires grâce à leurs composants nutritionnels
  2. Utiliser des produits de peau topiques qui contiennent de fortes concentrations de CBD
  3. Éviter les produits topiques de mauvaise qualité pour réduire les risques d’utilisation de produits chimiques nocifs ou irritants sur la peau
  4. En cas d’utilisation de CBD interne, consulter votre médecin avant, surtout si vous prenez d’autres médicaments

Introduction aux maladies de peau

Les affections de peau varient en fonction de la cause et de la partie de la peau touchée.

Nous allons examiner ici certains des principaux types d’affections cutanées que le CBD a pu traiter et discuter de certaines des manières dont le CBD peut être utilisée pour obtenir le plus grand progrès possible.

1. Acné

La quantité d’huile (sébum) que nous produisons dépend de plusieurs facteurs – nos gènes et notre environnement. Quoi qu’il en soit, lorsque la production de sébum est trop élevée, nous augmentons les risques d’obstruction de nos pores par ce corps gras et les cellules mortes. Cela stimule les bactéries vivant à l’intérieur des pores, qui peuvent se développer de manière incontrôlée et infecter les tissus locaux. Cela se traduit par des boutons rouges et enflammés, communément appelés acné.

Comment le CBD aide-t-il ?

Étant donné que l’acné est une combinaison d’infection bactérienne légère et de réaction inflammatoire, les principaux traitements de cette affection sont généralement antibactériens et anti-inflammatoires.

Bien que le CBD puisse prévenir la résistance des bactéries aux antibiotiques, il n’est pas considéré comme antibactérien. Pour cette raison, si vous utilisez des produits topiques à base de CBD pour lutter contre l’acné, il est préférable de rechercher des produits contenant également des composés antibactériens. C’est pour cette raison qu’il y a beaucoup d’excellents produits CBD topiques contenant des huiles essentielles antibactériennes.

Les effets anti-inflammatoires sont vraiment le point fort du CBD dans le traitement de l’acné. Pour obtenir de meilleurs résultats, il est conseillé d’utiliser le CBD topique pour traiter l’acné légère et une combinaison de CBD interne et de produits CBD topiques pour les poussées d’acné plus graves.

2. Eczéma

L’eczéma se caractérise par des plaques de peau rouge, irritante et enflammée. Ces taches cutanées sont souvent sèches, squameuses ou croûteuses. Les symptômes peuvent aller de l’inconfort léger à de fortes démangeaisons et une sensation de brûlure.

L’eczéma peut apparaître et disparaître et il migre souvent vers différentes zones du corps. Chez beaucoup de personnes, une plaque disparaît pour être remplacée par une nouvelle sur une autre partie de la peau.

Il existe plusieurs types d’eczéma :

  • Dermatite atopique
  • Dermatite de contact allergique
  • Dermatite irritante
  • Eczéma séborrhéique infantile
  • Eczéma séborrhéique de l’adulte
  • Eczéma variqueux
  • Eczéma discoïde

Comment le CBD aide-t-il ?

L’eczéma est-il avant tout un état inflammatoire de la peau, ce que le CBD est particulièrement capable d’améliorer. Des études ont prouvé que le CBD topique [13] et interne exercent un puissant effet anti-inflammatoire sur la peau et les organes internes.

3. Psoriasis

L’une des principales causes d’affections cutanées dont on ne parle pas souvent est le dysfonctionnement du foie.

Le foie est chargé de métaboliser les composés nocifs charriés par le sang en les convertissant en composés solubles dans l’eau ou inactifs avant leur passage dans les reins où ils peuvent ensuite être éliminés de l’organisme.

Si le foie ne fait pas son travail efficacement, le corps trouvera d’autres méthodes pour éliminer les composés nocifs du corps. L’une des façons de le faire consiste à exsuder l’excès de composés par les pores de la peau.

Ces sécrétions provoquent parfois une irritation et une inflammation des cellules de la peau. De nombreuses personnes souffrant d’eczéma ou de psoriasis ont également des problèmes de foie.

Comment le CBD aide-t-il ?

Une des principales causes du psoriasis est la prolifération excessive de kératinocytes. Le CBD inhibe la prolifération des kératinocytes et réduit ainsi la progression du psoriasis [3].

4. Infection

Les virus, les bactéries, les champignons et les parasites peuvent tous infecter la peau – provoquant des douleurs, une inflammation et la destruction des tissus.

Exemples d’affections cutanées infectieuses :

  • Bactéries (impétigo)
  • Parasites (gale)
  • Champignons (Candida, teigne)
  • Infection virale (herpès, varicelle)

Comment CBD aide-t-il ?

Le CBD ne peut pas réduire les infections cutanées, mais il est très efficace en association avec des antibactériens topiques pour soutenir le processus de guérison et réduire l’inflammation et l’irritation de la peau.

5. Dermatite allergique

La dermatite allergique est une réaction allergique de la peau. Elle est due à une suractivation des cellules immunitaires cutanées et provoque douleurs, inflammation et rougeurs. Les scientifiques appellent souvent cela une « perte de tolérance immunologique ». Cela signifie que les cellules immunitaires sont incapables de traiter efficacement un allergène et leur sur-réaction à la situation suscite de nouveaux problèmes pour la peau.

Cette maladie touche environ 5% des hommes et 11% des femmes dans les pays industrialisés [5].

Comment le CBD aide-t-il ?

Il existe une quantité surprenante de recherches sur l’utilisation du CBD et d’autres cannabinoïdes pour la dermatite allergique. Les résultats sont prometteurs.

Des recherches récentes montrent que le système endocannabinoïde a un rôle protecteur dans l’inflammation allergique de la peau [5]. Cette étude a examiné l’expression des endocannabinoïdes dans la peau après une exposition à des allergènes. Elle a constaté que l’activité des endocannabinoïdes augmente au cours d’une réaction allergique, ce qui suggère que ce système est impliqué dans la régulation du processus.

D’autres études ont confirmé cet effet par des expériences similaires [6].

D’autres études ont montré que, lorsque le système endocannabinoïde est bloqué, les symptômes de dermatite allergique sont exacerbés, démontrant ainsi l’importance de ce système pour la santé de la peau. Le CBD apporte un soutien à ce système en inhibant la dégradation des endocannabinoïdes tels que le 2-AG et l’anandamide.

On a également découvert que le CBD bloquait le recrutement des cellules immunitaires myéloïdes en diminuant la production d’interféron gamma par les lymphocytes T et la production de kératinocytes des chimiokines CCL2, CCL8 et CXL10 [9].

Le CBD, le CBG et le THC ont tous démontré une action positive sur cette maladie [12].

6. Cancer de la peau

Le cancer de la peau est causé par des lésions de l’ADN des cellules qui composent la peau, entraînant une croissance incontrôlée et une perte de fonction des cellules touchées. Il existe différents types de cancer de la peau, chacun présentant son propre niveau de danger.

Les types de cancer de la peau incluent :

  • Kératose actinique
  • Carcinome basocellulaire
  • Mélanome
  • Carcinome à cellules de Merkel
  • Carcinome à cellules squameuses

Comment le CBD aide-t-il ?

De nombreux cannabinoïdes présents dans le cannabis ont leur propre ensemble d’activités anticancéreuses. Il semble qu’ils agissent principalement en provoquant un type de stress qui finit par tuer les cellules cancéreuses sans causer beaucoup de dommages à nos cellules saines.

La plupart des recherches sur les cannabinoïdes et le cancer de la peau ont utilisé des doses élevées. Par conséquent, afin de suivre avec précision les résultats de cette recherche, nous devons également utiliser de fortes doses de cannabinoïdes sur la peau. Cela signifie que seules les huiles de CBD à ultra haute puissance ou la résine de cannabis pure doivent être utilisées.

Guide d’utilisation du CBD en cas d’affections cutanées

Il existe déjà sur le marché toutes sortes de produits de soin pour la peau à base de CBD – des sérums pour les yeux aux crèmes pour le visage en passant par les formulations spécifiques à l’eczéma ou au psoriasis.

Bien que bon nombre de ces produits soient formulés intelligemment et contiennent de fortes concentrations de cannabinoïdes, beaucoup d’entre eux ne contiennent pas assez de CBD pour produire les effets annoncés.

Les récepteurs endocannabinoïdes (CB1 et CB2) ont été détectés en grandes quantités dans les follicules pileux [1] et dans les glandes sébacées de la peau [2]. Il est clair que le système endocannabinoïde régule la croissance et la survie des cellules de la peau, ainsi que l’activité du système immunitaire de l’épiderme.

Selon les études scientifiques, lorsque le système endocannabinoïde ne fonctionne pas, il en résulte des affections cutanées telles que l’eczéma et le psoriasis [7]. Par conséquent, il est raisonnable de suggérer que la prise de cannabinoïdes comme le CBD – qui prévient la dégradation des endocannabinoïdes – est bénéfique pour les affections cutanées dues à de faibles taux d’endocannabinoïdes.

Grâce à ce système, le CBD peut améliorer la production de sébum, la croissance des cheveux, l’inflammation et l’activité immunitaire.

Comment tirer le meilleur parti des produits topiques CBD

Trouver les meilleurs topiques de CBD peut être difficile avec tant d’options disponibles sur le marché qui prétendent chacune être la meilleure.

La vérité est que tous les topiques de CBD ne sont pas utiles. Il existe une quantité impressionnante de produits contenant du chanvre de qualité médiocre, des additifs nocifs et des concentrations de cannabinoïdes tellement faibles qu’il est peu probable que les avantages procurés soient tels qu’indiqués sur le flacon.

Here are three key things to look for when buying topical CBD.

1. Rechercher des produits à base de chanvre biologique cultivé localement

La dernière chose que vous voulez faire lors d’un traitement de maladies de peau est d’augmenter l’inflammation en utilisant une crème de CBD contaminée ou irritante.

Malheureusement, de nombreuses entreprises fabriquent leurs produits à base de CBD avec du chanvre de qualité médiocre. Le chanvre est un bio-accumulateurs – il absorbe énormément d’éléments du sol, y compris les composés nocifs tels que l’arsenic, le plomb, le cadmium et le mercure, qui sont tous irritants pour la peau. En outre, des pesticides sont souvent pulvérisés sur le chanvre non biologique tout au long de la saison de croissance. De nombreuses personnes sont allergiques aux composés contenus dans ces pesticides, ce qui augmente l’inflammation et, éventuellement, les lésions tissulaires.

C’est pourquoi nous recommandons de toujours utiliser des topiques CBD fabriqués à partir de chanvre biologique certifié. Pour être classé comme biologique, le producteur ne doit utiliser aucun pesticide et faire contrôler régulièrement son sol pour vérifier qu’il ne contient pas de contaminants.

Il est également important d’utiliser du chanvre cultivé localement. Le chanvre cultivé en Chine et en Inde est connu pour son niveau élevé de contamination par les métaux lourds, les organophosphorés et les moisissures.

2. Viser des topiques plus puissants

Le CBD présente de nombreux avantages, sans aucun doute. Une dose minimale est toutefois nécessaire pour que ces effets se produisent. Malheureusement, certaines entreprises n’ajoutent que de très petites quantités de CBD et d’autres cannabinoïdes à leurs topiques, puis en font la publicité pour les mêmes utilisations que les topiques de CBD à forte concentration.

Cette étape est plus difficile à évaluer, car on ne sait pas quelle puissance offre le plus grand bénéfice pour chaque condition.

Cela dit, nous recommandons de choisir un produit contenant au moins 100 mg de CBD par once (100 mg par 30 mL).

Si vous avez une bouteille de plus de 1 oz, utilisez la formule suivante pour calculer la quantité par once :

[mg total de CBD dans le récipient] ÷ [nombre d’onces] = [mg de CBD par once]

Vous pouvez également le faire en mL.

[nombre total de CBD dans le récipient] ÷ [nombre de ml] x [30 mL] = [CBD par 30 mL]

3. Quels autres ingrédients sont inclus dans la formule ?

Le CBD est excellent, mais pour traiter les problèmes de peau, il est encore plus efficace en combinaison avec d’autres ingrédients bénéfiques. Toute bonne formule topique aura d’autres ajouts, composés spécifiquement pour la condition qu’elle vise à traiter. Lorsque la formule est bien conçue, les composés agissent en synergie, produisant en combinaison un bénéfice bien supérieur à celui de tout ingrédient seul (y compris le CBD) pris isolément.

Si la formule a été conçue pour traiter le psoriasis par exemple, d’autres anti-inflammatoires tels que l’encens, la fougère ou le curcuma sont d’excellents ajouts qui offrent d’autres mécanismes de soutien. Ces produits iront beaucoup plus loin dans le traitement du problème que le CBD seul.

Les ajouts utiles pour les affections de peau comprennent :

Autres ajouts à base de plantes :

  • Calendula (Calendula officinalis)
  • Encens (Boswellia serrata)
  • Curcuma (Curcuma longa)
  • Fougère (Polypodium leucotomos)
  • Morgeline (Stellaria media)
  • Camomille (Matricaria recutita)
  • Lavande (Lavandula angustifolia)
  • Guimauve officinale (Althaea officinalis)
  • Gotu Kola (Centella asiatica)
  • Arnica (Arnica montana)
  • Aloe (Aloe vera)

Suppléments non naturels :

  • Lanoline
  • Glycérine végétale
  • Vitamine A
  • Vitamine C
  • Vitamine E
  • Extrait de pépin de raisin
  • Huile de rose musquée
  • Caféine
  • Menthol
  • Magnésium

Verdict final : le CBD pour les affections cutanées

Le CBD est une excellente option de traitement topique pour une variété d’affections cutanées courantes. La plupart de ses avantages résultent de ses effets anti-inflammatoires et analgésiques.

Pour les affections cutanées graves telles que l’eczéma, le psoriasis et l’acné qui sont difficiles à traiter avec d’autres médicaments, il est recommandé d’utiliser du CBD topique et interne et d’utiliser des produits topiques spécialement conçus pour traiter ce type d’affection cutanée.

Pour les affections cutanées mineures, le CBD topique peut suffire, et un topique de CBD générique fera probablement l’affaire.

Choisissez toujours des produits topiques CBD de haute qualité fabriqués à partir de chanvre certifié biologique et d’origine locale. Nous vous recommandons également de rechercher des produits contenant au moins 100 mg de CBD pour chaque once de produit.

Références

  1. Telek, A., Bíró, T., Bodó, E., Tóth, B. I., Borbíró, I., Kunos, G., & Paus, R. (2007). Inhibition of human hair follicle growth by endo-and exocannabinoids. The FASEB Journal, 21(13), 3534-3541.
  2. Dobrosi, N., Tóth, B. I., Nagy, G., Dózsa, A., Géczy, T., Nagy, L., … & Bíró, T. (2008). Endocannabinoids enhance lipid synthesis and apoptosis of human sebocytes via cannabinoid receptor-2-mediated signaling. The FASEB Journal, 22(10), 3685-3695.
  3. Wilkinson, J. D., & Williamson, E. M. (2007). Cannabinoids inhibit human keratinocyte proliferation through a non-CB1/CB2 mechanism and have a potential therapeutic value in the treatment of psoriasis. Journal of dermatological science, 45(2), 87-92.
  4. Bíró, T., Tóth, B. I., Haskó, G., Paus, R., & Pacher, P. (2009). The endocannabinoid system of the skin in health and disease: novel perspectives and therapeutic opportunities. Trends in pharmacological sciences, 30(8), 411-420.
  5. Karsak, M., Gaffal, E., Date, R., Wang-Eckhardt, L., Rehnelt, J., Petrosino, S., … & Mechoulam, R. (2007). Attenuation of allergic contact dermatitis through the endocannabinoid system. science, 316(5830), 1494-1497.
  6. Oka, S., Wakui, J., Ikeda, S., Yanagimoto, S., Kishimoto, S., Gokoh, M., … & Sugiura, T. (2006). Involvement of the cannabinoid CB2 receptor and its endogenous ligand 2-arachidonoylglycerol in oxazolone-induced contact dermatitis in mice. The Journal of Immunology, 177(12), 8796-8805.
  7. Akhmetshina, A., Dees, C., Busch, N., Beer, J., Sarter, K., Zwerina, J., … & Distler, J. H. (2009). The cannabinoid receptor CB2 exerts antifibrotic effects in experimental dermal fibrosis. Arthritis & Rheumatism: Official Journal of the American College of Rheumatology, 60(4), 1129-1136.
  8. Pucci, M., Rapino, C., Di Francesco, A., Dainese, E., D’addario, C., & Maccarrone, M. (2013). Epigenetic control of skin differentiation genes by phytocannabinoids. British journal of pharmacology, 170(3), 581-591.
  9. Gaffal, E., Cron, M., Glodde, N., & Tüting, T. (2013). Anti‐inflammatory activity of topical THC in DNFB‐mediated mouse allergic contact dermatitis independent of CB 1 and CB 2 receptors. Allergy, 68(8), 994-1000.
  10. Gaffal, E., Glodde, N., Jakobs, M., Bald, T., & Tüting, T. (2014). Cannabinoid 1 receptors in keratinocytes attenuate fluorescein isothiocyanate‐induced mouse atopic‐like dermatitis. Experimental dermatology, 23(6), 401-406.
  11. Nam, G., Jeong, S. K., Park, B. M., Lee, S. H., Kim, H. J., Hong, S. P., … & Kim, B. W. (2016). Selective cannabinoid receptor-1 agonists regulate mast cell activation in an oxazolone-induced atopic dermatitis model. Annals of dermatology, 28(1), 22-29.
  12. Mounessa, J. S., Siegel, J. A., Dunnick, C. A., & Dellavalle, R. P. (2017). The role of cannabinoids in dermatology. Journal of the American Academy of Dermatology, 77(1), 188-190.
  13. Lodzki, M., Godin, B., Rakou, L., Mechoulam, R., Gallily, R., & Touitou, E. (2003). Cannabidiol—transdermal delivery and anti-inflammatory effect in a murine model. Journal of controlled release, 93(3), 377-387.
  14. Nagarkatti, P., Pandey, R., Rieder, S. A., Hegde, V. L., & Nagarkatti, M. (2009). Cannabinoids as novel anti-inflammatory drugs. Future medicinal chemistry, 1(7), 1333-1349

conditions qui répondent au cannabidiol