Evidence based

Comment fonctionne le test par un tiers de la CBD et pourquoi c’est important

Il existe des tests effectués par des tiers pour les produits CBD afin de prouver que ce que l’entreprise fait de la publicité est vrai.

Article By
Justin Cooke ,

  • Table des matières

Les tests effectués par des organismes tiers, indépendants, sur les produits CBD ont pour but de fournir aux clients les données dont ils ont besoin pour prendre une décision éclairée lorsqu’ils achètent des suppléments CBD.

Cette industrie est très peu réglementée — ce qui favorise la présence de fabricants de CBD dépourvus d’éthique ayant tendance à gonfler artificiellement leurs prix, voire même à carrément mentir au sujet de la teneur en CBD contenue dans leurs produits. D’autres compagnies vendent même des produits qui peuvent avoir été contaminés par des métaux lourds, des pesticides ou d’autres ingrédients nocifs.

Trouver des produits CBD de qualité représente un défi, même pour les clients les plus avertis.

C’est là qu’interviennent les tests effectués par des organismes indépendants / tiers.

Un fabricant de CBD envoie un échantillon de son produit à une société de test qui ne lui est pas affilié. Cette société effectuera ses propres tests et fournira les résultats.

Cette pratique augmente le capital confiance d’un fabricant de CBD en ce sens qu’il est moins probable qu’une entreprise tierce mente sur ses tests de laboratoire. Bon nombre de ces entreprises jouissent d’une excellente réputation dans l’industrie et ont la réputation de fournir des tests précis et cohérents.

Dans cet article, nous discuterons du fonctionnement des tests tiers, de ce qu’ils permettent habituellement de vérifier et de certains des avantages et inconvénients inhérents à cette pratique.

L’importance des tests de laboratoire indépendant (effectués par un tiers)

L’objectif global des tests effectués par un laboratoire indépendant ou par un organisme tiers vise à fournir une analyse impartiale des produits CBD. Ces tests sont utilisés pour indiquer la qualité, la pureté et la puissance d’un échantillon de CBD.

Dans le marché d’aujourd’hui, les tests effectués par une tierce partie sont essentiels.

De nos jours, tout l’espace de la CBD reste très peu réglementé, ce qui permet aux entreprises de mentir facilement sur la qualité ou la puissance de leurs produits. Certaines entreprises le font pour réduire leurs profits en s’approvisionnant en chanvre de mauvaise qualité (même contaminé). D’autres compagnies exagèrent leur profil de cannabinoïdes pour augmenter leurs ventes.

Il peut être difficile de faire la différence entre les entreprises avec une forte intégrité et un bon produit à partir des huiles de serpent.

Tout bon fabricant sait qu’une industrie pleine d’escrocs et de publicités mensongères ne l’aidera pas à long terme. S’ils persistent, les gouvernements peuvent décider d’intervenir et de rendre les processus beaucoup plus difficiles pour eux en cours de route.

C’est pourquoi de nombreux fabricants paient de leur poche pour que leurs produits soient testés équitablement par un laboratoire indépendant. Ces entreprises afficheront les résultats de laboratoire pour chaque lot afin de montrer publiquement que ce qu’elles annoncent sur la bouteille est ce que vous obtenez vraiment.

Il s’agit là d’un bon indicateur d’intégrité. Les entreprises qui ne font pas tester leurs produits régulièrement n’auront aucun problème avec les organismes de réglementation, mais ce n’est pas un bon indicateur de l’intégrité d’une entreprise.

Nous nous demandons donc — « Qu’ont-ils à cacher ? »

En fin de compte, si vous ne pouvez pas trouver les tests de laboratoire d’une tierce partie sur le site Web d’une entreprise, passez à une autre entreprise.

A quoi servent les tests effectués par des sociétés d’essais tierces ?

Il y a un certain nombre d’éléments qu’un laboratoire tiers peut tester. Chaque test doit être exécuté individuellement, le coût variant en fonction du test dont il est question.

Voici les tests les plus courants effectués par des laboratoires tiers sur les produits CBD :

1. Profils Cannabinoïdes

Le test le plus courant effectué par un laboratoire tiers consiste à rechercher les profils de cannabinoïdes.

À l’aide de techniques d’analyse spécialisées comme la Chromatographie Liquide à Haute Performance (CLHP), on peut quantifier la concentration de cannabinoïdes, dont le CBD, le THC, le CBC, le CBG, le CBN et d’autres. Cette méthode est utilisée pour confirmer que la quantité de CBD indiquée sur le flacon est exacte.

Les profils de cannabinoïdes sont également importants pour vérifier la teneur en THC telle qu’elle est annoncée. Si le taux de THC est trop élevé, le produit peut devenir psychoactif. Ce qui n’est pas souhaitable et peut se révéler dangereux si l’acheteur ne s’attend pas à planer avec ses produits CBD. Cela peut entraîner une forte amende ou une peine d’emprisonnement si l’utilisateur est pris en train de conduire ou de manoeuvrer des machines sous l’influence psychoactive du THC — même si ce n’était pas intentionnel.

2. Profils terpéniques

Les terpènes sont de petits composés volatils abondants dans le monde végétal. Ces composés sont responsables de l’odeur caractéristique de la plante de cannabis, ainsi que de nombreuses autres plantes comme les citrons, les oranges, les roses, les arbres à thé et les pins.

De nombreux bienfaits thérapeutiques de la plante de cannabis dépendent des terpènes qu’elle contient. Certains améliorent l’absorption d’autres cannabinoïdes comme le CBD, tandis que d’autres offrent leurs propres bienfaits thérapeutiques avec des effets tels que la relaxation musculaire, la sédation, la stimulation ou encore  les effets anti-nausée des produits CBD.

Les terpènes n’apparaissent généralement que dans les produits CBD fabriqués à partir d’extraits à spectre complet puisqu’ils doivent être retirés pendant le processus de fabrication des isolats de CBD.

Par conséquent, seules les entreprises qui vendent des produits CBD fabriqués à partir d’extraits à spectre complet feront tester le contenu en terpène par des laboratoires d’analyse tiers. Toutefois, même parmi ces entreprises, il est rare de tester la présence de terpènes.

(Un test chromatographique typique pour les terpènes)

3. Métaux lourds

Le cannabis est un bio-accumulateur, ce qui signifie qu’il a la capacité d’extraire les nutriments du sol et de les concentrer dans ses tiges et ses feuilles.

Malheureusement, cela signifie qu’il concentre également les composés nocifs du sol tels que les métaux lourds. S’ils sont consommés, ces composés peuvent causer l’inflammation et la destruction des structures cellulaires de l’organisme et devraient donc être évités à tout prix.

Comme la contamination des sols devient de plus en plus courante, il est particulièrement important de se méfier de la contamination par les métaux lourds dans les suppléments nutritionnels à base de plantes — surtout par les bioaccumulateurs comme le cannabis.

La plupart des tests de laboratoire recherchent la présence des métaux lourds suivants :

  • Arsenic
  • Plomb
  • Mercure
  • Cadmium

4. Solvants organiques

Les tests pour les solvants organiques sont de moins en moins populaires de nos jours compte tenu du fait que la plupart des fabricants de CBD n’utilisent plus de solvants pour extraire les cannabinoïdes de la plante de chanvre.

Les nouvelles technologies comme le CO2 supercritique sont beaucoup plus sûres que les extractions à base de solvants car elles ne nécessitent pas l’utilisation de solvants toxiques pour obtenir une extraction efficace.

Néanmoins, de nombreux laboratoires tiers testeront la présence de solvants organiques juste pour vérifier que les produits sont exempts de tels composés nocifs.

(Notez que ce test indique qu’aucun solvant n’était contenu dans cet échantillon)

(Notez que ce test montre qu’aucun solvant n’était contenu dans cet échantillon)

5. Contaminants biologiques

Le dernier élément que les laboratoires indépendants analyseront est la présence de contaminants biologiques.

Cela comprend les moisissures, les champignons, les parasites et les bactéries qui ont pu infecter le matériel végétal. Si le chanvre contaminé passe par le processus d’extraction, il contaminera alors le produit final.

Les contaminants biologiques peuvent déclencher des réactions allergiques ou causer des dommages directs à l’utilisateur final. Il est donc très important que tous les produits CBD que vous consommez soient exempts de ces contaminants.

Comment fonctionnent les tests effectués par des tiers ?

Les tests des produits CBD peuvent être effectués de plusieurs manières différentes et il n’existe pas de réglementation officielle définissant comment les entreprises doivent tester ces produits.

Cela dit, la norme de l’industrie en la matière est la CLHP (Chromatographie Liquide à Haute Performance) en raison de sa rentabilité et de sa grande précision.

1. Essais CLHP (chromatographie Liquide Haute Performance)

La CLHP est la méthode standard utilisée pour tester la concentration de cannabinoïdes dans la plante de cannabis.

Voici comment ça marche.

Un petit échantillon est dissout dans un solvant (généralement de l’éthanol).

Une fois dissout, il est mis dans un tube long et mince, et la pression est augmentée. Ainsi, tous les composés individuels se séparent en fonction de leur poids. Les molécules plus lourdes coulent, tandis que les composés plus légers flottent.

À l’extrémité du tube se trouve un petit trou de sortie pour les composés et un détecteur de lumière UV.

La densité des composés quittant le tube est mesurée en fonction de leur densité mesurée par leur capacité à absorber la lumière UV. Le THC et le CBD ont des densités différentes et, par conséquent, sortiront de l’extrémité du tube à des moments différents.

À mesure que les différents composés quittent le tube un par un, les quantités sont mesurées.

En faisant correspondre la quantité de chaque densité quittant le tube avec les densités connues des différents cannabinoïdes, nous pouvons obtenir des concentrations précises de chacun.

2. Test PCR (réactions en chaîne par polymérase)

Les tests PCR constitue une option de test rapide et peu coûteuse utilisée principalement pour tester la contamination biologique.

Ce type de test analyse les brins d’ADN d’un échantillon et les met en correspondance avec les profils d’ADN connus d’infections bactériennes, fongiques et protozoaires.

Selon l’espèce et la quantité, les laboratoires tiers peuvent fournir des informations sur le degré de contamination possible d’un échantillon.

3. Tests MS (spectrométrie de masse)

La spectrométrie de masse s’obtient en ionisant d’abord un échantillon d’essai. Une fois l’ionisation terminée, l’échantillon passe à travers des champs électromagnétiques. Ce qui sépare les composants individuels et les trace sur un graphique. En comparant l’emplacement de chaque composé sur un graphique avec les masses connues, nous pouvons identifier les composés individuels dans l’échantillon d’essai.

Les tests MS servent principalement à déceler la présence de contaminants de métaux lourds, mais ils peuvent aussi servir à établir des profils de cannabinoïdes.

4. Essais RMN (spectroscopie par résonance magnétique nucléaire)

Les échantillons sont placés dans un champ magnétique puis bombardés d’ondes radio. Les variations des champs magnétiques peuvent être utilisées pour déterminer différents composés dans chaque échantillon.

Ces tests sont beaucoup plus rapides que la CLHP et nécessitent moins de solvants pour fonctionner — ce qui rend ces tests beaucoup moins coûteux. Malheureusement, la RMN n’est pas aussi précise que la CLHP.

Combien coûtent les tests effectués par un tiers ?

Les tests du cannabis peuvent varier considérablement selon le laboratoire, le type de tests appliqués et le nombre de tests effectués.

La plupart des entreprises factureront environ 50 $ par test individuel sur un échantillon.

Pour des tests plus complets, impliquant plusieurs types de tests différents, le prix des forfaits peut varier de 100 $ à 300 $.

Le faible coût des tests effectués par un organisme tiers justifierait à lui seul que les entreprises aient recours à des tests de laboratoire indépendants pour chaque lot de produit qu’elles vendent.

Malgré le rapport coût-efficacité des tests de dépistage du cannabis, un nombre choquant d’entreprises choisissent de renoncer à cette étape.

Pourquoi vous ne devriez acheter du CBD qu’auprès d’entreprises qui fournissent publiquement les résultats de tests effectués par des tiers ?

Il n’est pas nécessaire qu’une entreprise recourt à des essais par un organisme tiers pour vendre ses produits. Pourtant, la plupart des meilleurs fabricants de CBD s’y plient de toute façon. Il s’agit d’un bon indicateur de l’intégrité de l’entreprise.

N’importe qui peut acheter des huiles de chanvre bon marché et y apposer une étiquette attrayante. Ils peuvent faire de la publicité pour tous les profils de cannabinoïdes qu’ils veulent. Personne n’ira vérifier ces allégations.

Malheureusement, cela signifie que de nombreuses huiles de CBD sur le marché sont de piètre qualité. Les compagnies vendent des huiles avec des niveaux minuscules de CBD avec l’étiquette « Haute Puissance”, ou des huiles contaminées par des moisissures, des bactéries, des pesticides ou des métaux lourds — qui peuvent au final se révéler être nocives pour votre santé.

Si un fabricant fait tout ce qu’il peut pour créer des produits de premier ordre, la seule façon de vraiment le prouver et de se démarquer des fabricants non éthiques est de procéder à des tests supervisés par des laboratoires indépendants.

Ces entreprises testent les pesticides, les solvants, les profils cannabinoïdes, les profils terpéniques et la contamination par les métaux lourds.

Dans une industrie où le CBD n’est toujours pas réglementé, nous vous recommandons fortement de n’acheter que des produits d’entreprises qui font tester leurs produits par des laboratoires non affiliés.

articles récents

articles récents