Evidence based

Le CBD peut-il arrêter une gueule de bois ?

Le CBD peut-il guérir une gueule de bois ? Il y a beaucoup de désinformation qui circule, alors nous faisons la lumière sur la question de savoir si oui ou non le CBD peut vraiment arrêter une gueule de bois.

Article By
Justin Cooke , Posté 4 semaines depuis

  • Table des matières

Nous sommes tous passés par là — il est 13 h quand vous sortez du lit. Votre bouche est aussi sèche que dans le désert du Sahara, et votre tête bat la chamade comme si vous veniez de survivre à 12 rounds sur le ring avec Mike Tyson.

Vous avez la nausée et vous vous sentez exceptionnellement démotivé. Si seulement vous n’aviez pas autant bu hier soir…

Comment se débarrasser d’une gueule de bois ?

Un hamburger gras, Pedialyte et Gatorade, des cornichons, un verre de lait, ou le bon vieux ‘mal par le mal’ — un autre verre. Tout le monde semble avoir son propre remède contre la gueule de bois. Nous allons explorer un autre remède, le CBD.

Le CBD peut-il vraiment soulager la gueule de bois ?

Dans cet article, nous allons faire toute la lumière sur l’utilisation du CBD pour les gueules de bois. Nous aborderons les causes des symptômes de la gueule de bois et examinerons si le CBD offre ou non une utilisation pratique pour ces symptômes.

Décomposons ce sujet en ses parties. En commençant par le fonctionnement d’une gueule de bois.

Qu’est-ce qui cause la gueule de bois ?

La plupart des gens savent que la gueule de bois est causée par la consommation d’alcool — mais peu de gens comprennent exactement comment la consommation d’alcool entraîne les symptômes d’une gueule de bois.

L’alcool est relativement toxique. Lorsque vous buvez de l’alcool, vous forcez votre corps à s’adapter à l’afflux de ce composé (l’éthanol) et à l’éliminer le plus rapidement possible. Les effets d’une gueule de bois, en général, sont le résultat de ces changements.

La gueule de bois disparaîtra d’elle-même mais peut prendre jusqu’à 24 heures pour disparaître complètement.

Pour comprendre comment le CBD peut aider, nous devons discuter des causes sous-jacentes des symptômes de la gueule de bois.

1. L’alcool active une région du cerveau qui contrôle les vomissements

Symptômes causés par cet effet

  • Nausées
  • Vomissements
  • Indigestion
  • Douleurs abdominales

Comment ça marche

Lorsque le taux d’alcool augmente dans le sang, il peut déclencher des alarmes dans une région du tronc cérébral responsable du contrôle des nausées et des vomissements — le centre des vomissements, qui porte bien son nom. Ce qui a pour effet de déclencher des contractions musculaires pour expulser le contenu de l’estomac, empêchant ainsi l’absorption de substances toxiques.

Le corps agit ainsi pour se protéger. L’idée générale étant d’empêcher l’alcool de pénétrer dans la circulation sanguine — dans ce cas, en éjectant tout ce qui se trouve dans l’estomac.

Cela se produit habituellement en état d’ébriété, mais peut se poursuivre pendant plusieurs heures par la suite, jusqu’au lendemain matin.

L’alcool fait aussi en sorte que votre estomac produit plus d’acide. Cela retarde la digestion et provoque des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements.

Le CBD peut-il aider à lutter contre les nausées ?

Bien qu’il n’y ait pas grand-chose à faire pour prévenir les effets de l’alcool sur l’acide gastrique, le CBD peut offrir un certain soutien au centre des vomissements dans le tronc cérébral.

Cela pourrait se compliquer, mais le fait est que le CBD peut offrir des bénéfices indirects aux symptômes de nausées par ses effets sur la sérotonine dans le tronc cérébral.

C’est le seul bénéfice réel du CBD pour les symptômes de la gueule de bois.

Le centre de vomissement est régulé en partie par le système endocannabinoïde (spécifiquement, les récepteurs CB1) — C’est le principal mécanisme d’action que le CBD utilise pour exercer ses effets. D’autres facteurs comprennent la sérotonine et le système opioïde, qui sont également importants pour cette région du cerveau [1,2].

Les recherches suggèrent que le CBD exerce ses effets anti-nausée indirectement en activant les récepteurs 5HT-1A dans le tronc cérébral — aussi connus sous le nom de récepteurs sérotoninergiques [3]. On estime que l’activation de ces récepteurs réduit la libération de 5-HT (sérotonine), qui bloque la sensation de nausée et l’envie de vomir.

Le THC (tétrahydrocannabinol) est un autre cannabinoïde encore meilleur pour réduire les effets des nausées.

Ce composé active directement les récepteurs endocannabinoïdes CB1 dans le tronc cérébral — qui bloquent les signaux produits par le centre des vomissements et stoppent efficacement les sensations de nausées dans ses voies [3].

Le seul problème réside dans le fait que le THC est psychoactif et illégal dans la plupart des régions du monde. Donc, si vous recherchez les bénéfices sans les effets planants, optez plutôt pour un extrait de chanvre riche en CBD.

2. L’alcool augmente la production d’urine

Symptômes causés par cet effet

  • Déshydratation
  • Fatigue
  • Hypotension artérielle
  • Sécheresse de la bouche
  • Irritabilité

Comment ça marche

L’alcool est un diurétique — ce qui signifie qu’il vous fait produire de l’urine à un rythme plus rapide que d’habitude. C’est simplement la façon dont le corps élimine ce composé de la circulation sanguine.

Si vous excrétez plus de liquide que vous n’en absorbez (c’est-à-dire si vous ne buvez pas assez d’eau), vous allez être déshydraté en quelques heures. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles vous avez la tête qui tourne, la bouche sèche et des étourdissements le lendemain matin.

Au fur et à mesure que le liquide circule dans les reins pour former l’urine, il transporte les électrolytes de la circulation sanguine avec lui — comme le magnésium, le sodium ou le potassium.

Cela peut entraîner des carences en nutriments qui peuvent causer des symptômes comme des maux de tête, une faible immunité et le cerveau embrumé.

Le CBD peut-il aider avec la déshydratation ?

Le CBD a peu de lien avec la production d’urine — vous devrez donc vous assurer de boire suffisamment d’eau tout en consommant de l’alcool pour compenser la perte de liquides. Le CBD n’est pas un remède universel, vous devrez donc vous assurer de prendre d’autres mesures pour prendre soin de vous pendant que vous consommez de l’alcool — comme boire de l’eau entre les boissons alcoolisées.

D’après WebMD, pour chaque boisson alcoolisée que vous consommez, votre corps élimine environ 4 fois plus de liquide — vous devez donc boire pas mal d’eau si vous voulez éviter de vous sentir déshydraté le lendemain matin.

3. L’alcool entraîne une hypoglycémie

Symptômes causés par cet effet

  • Tremblements
  • Irritabilité
  • Fatigue
  • Tête qui tourne
  • Faible concentration

Comment ça marche

L’alcool peut réduire directement le taux de sucre dans le sang, ce qui entraîne des états d’hypoglycémie où il n’y a pas assez de sucre dans le sang pour satisfaire les besoins des organes internes. Les premiers signes en sont les tremblements musculaires et l’irritabilité. En état d’ébriété, ces symptômes passent souvent inaperçus et n’apparaissent que le lendemain matin.

Cette situation est aggravée par la consommation d’aliments et de boissons à haute teneur en sucre (comme la bière, le vin ou les cocktails) pendant que vous buvez.

Vous vous demandez peut-être comment les aliments sucrés peuvent entraîner une baisse du niveau de sucre ?

La raison pour laquelle cela se produit est due à une hormone appelée insuline. Cette hormone est libérée par le pancréas lorsque le taux de glycémie augmente. Son rôle est de transférer le sucre dans les cellules où il peut être utilisé pour produire de l’énergie.

Si nous consommons des aliments sucrés, notre taux de glycémie augmente rapidement. L’insuline est libérée pour faire son travail, mais elle élimine rapidement la majeure partie du sucre dans le sang. Dès que nous cessons de prendre ces sucres simples, nous pouvons rebondir dans la direction opposée, ce qui entraîne une chute de la glycémie. Cela se produit habituellement pendant que nous dormons, ce qui nous laisse fatigués, tremblants et irritables le lendemain matin.

Le CBD peut-il aider à réguler la glycémie ?

Le CBD a des effets bénéfiques évidents sur le contrôle de la glycémie — mais à long terme plutôt qu’après une seule nuit de consommation d’alcool.

La consommation chronique d’alcool entraîne toute une série d’autres conséquences liées à la glycémie qui peuvent être bien adaptées à la supplémentation en CBD. Des pics fréquents et des baisses subséquentes de la glycémie peuvent entraîner une sensibilité à l’insuline avec le temps [4].

Une étude de recherche à grande échelle au sujet des effets de la marijuana sur la résistance à l’insuline ont révélé une réduction de 17 % de la résistance à l’insuline chez les consommateurs de marijuana par rapport aux non-utilisateurs [5].

Il pourrait toutefois y avoir des effets protecteurs à long terme des cannabinoïdes. Par exemple, le CBD pourrait protéger l’organisme des effets négatifs de l’alcool sur la glycémie — il n’y a pas grand-chose qu’il puisse faire à court terme.

La meilleure solution est de s’assurer que vous mangez pendant une longue soirée et d’éviter les boissons à haute teneur en sucre. Essayez de consommer des aliments riches en protéines et en glucides complexes plutôt que des repas sucrés.

Conseils supplémentaires pour prévenir la gueule de bois

La gueule de bois est un ensemble de symptômes produits par les effets de l’alcool sur le corps. Il est difficile d’en déterminer la cause exacte, car de nombreux symptômes s’entrecroisent — “mon mal de tête est-il dû à une carence en magnésium, à la déshydratation… ou aux deux ?

En fin de compte, le meilleur traitement pour cette condition sera toujours une approche à multiples facettes — c’est-à-dire un ensemble de traitements différents, plutôt qu’un seul.

Le CBD est un excellent complément si la nausée est pour vous un problème majeur, mais il n’est pas en mesure de traiter tous vos symptômes.

Il est préférable de combiner le CBD avec d’autres méthodes.

Examinons certaines d’entre elles plus en détail :

  1. Boire beaucoup d’eau — Lune des principales causes des symptômes de la gueule de bois est la déshydratation. Assurez-vous de boire au moins un verre d’eau pour chaque boisson alcoolisée que vous consommez et gardez une bouteille d’eau à côté du lit — vous vous en remercierez le matin.
  2. Prendre du magnésium — Il s’agit d’un nutriment essentiel qui intervient dans plus de 300 processus enzymatiques différents dans le corps humain — notamment le métabolisme de l’alcool. Il est courant pour les gens d’épuiser le magnésium sérique après une nuit, ce qui peut causer maux de tête et confusion cérébrale.
  3. Dormir beaucoup — Votre corps exécute une grande partie de ses processus métaboliques pendant le sommeil — ce qui peut expliquer pourquoi votre corps donne l’impression de vouloir lâcher après avoir bu un peu trop d’alcool.
  4. Prenez des vitamines B — Les vitamines B sont une classe de composés qui servent de cofacteurs pour le corps. Bon nombre d’entre elles sont épuisés lorsque l’organisme transforme l’alcool en sous-produits moins nocifs, et il peut donc s’avérer utile de prendre un petit extra de ces composés utiles avant d’aller au lit.
  5. Mangez des aliments riches en protéines et en glucides complexes — Les chutes de sucre dans le sang (glycémie) après une sortie nocturne peuvent nous faire trembler, nous irriter et nous fatiguer. Assurez-vous que votre corps reçoit l’énergie dont il a besoin en faisant un effort pour manger des aliments de qualité pendant votre sortie.

Résumé : Le CBD peut-il vraiment aider à soulager les symptômes de la gueule de bois ?

Le CBD est un excellent complément, présentant une longue liste de bénéfices potentiels. Certains de ces bénéfices peuvent même procurer un certain confort pendant une gueule de bois, mais ce n’est certainement pas un remède. À vrai dire, à part aider les personnes souffrant de nausées causées par l’alcool, le CBD offre peu de soutien aux personnes souffrant d’une gueule de bois.

La meilleure façon d’éviter ou d’atténuer les effets d’une gueule de bois reste encore de consommer moins d’alcool, de boire beaucoup de liquides, de prendre des électrolytes comme le magnésium et d’éviter l’alcool à jeun.

En fin de compte : Si vous avez des nausées pendant la gueule de bois, garder un flacon de CBD à proximité pourrait s’avérer une bonne idée.

Apprenez-en davantage sur les effets du CBD sur la nausée.

References

  1. Jacobs, B. L., & Azmitia, E. C. (1992). Structure and function of the brain serotonin system. Physiological reviews, 72(1), 165-229.
  2. Freundt-Revilla, J.Kegler, K., Baumgärtner, W., & Tipold, A. (2017). Spatial distribution of cannabinoid receptor type 1 (CB1) in normal canine central and peripheral nervous system. PloS one, 12(7), e0181064.
  3. Parker, L. A., Rock, E. M. & Limebeer, C. L. (2011). Regulation of nausea and vomiting by cannabinoids. British journal of pharmacology, 163(7), 1411-1422.
  4. Sierksma, A., Patel, H. Ouchi, N., Kihara, S., Funahashi, T., Heine, R. J., … & Hendriks, H. F. (2004). Effect of moderate alcohol consumption on adiponectin, tumor necrosis factor-α, and insulin sensitivity. Diabetes care, 27(1), 184-189.
  5. Penner, E. A., Buettner, H. & Mittleman, M. A. (2013). The impact of marijuana use on glucose, insulin, and insulin resistance among US adults. The American journal of medicine, 126(7), 583-589.
  6. O’Sullivan, S. E., Sun, Y., Bennett, A. J., Randall, M. D. & Kendall, D. A. (2009). Time-dependent vascular actions of cannabidiol in the rat aorta. European journal of pharmacology, 612(1-3), 61-68.