Evidence based

Guide du golfeur pour le CBD : Découvrez comment le CBD pourrait améliorer votre jeu

Le CBD est devenu populaire parmi tout type d’athlètes. Voici pourquoi ce composé végétal unique peut se révéler particulièrement utile pour les golfeurs.

Article By
Thomas Wrona , Posté 4 semaines depuis

  • Table des matières

Le CBD constitue le principal ingrédient actif du chanvre. Et beaucoup de gens s’y intéressent dernièrement — et pour cause.

C’est parce que les bienfaits du CBD pour la santé sont extraordinairement diversifiés ; la science démontre que le CBD est anti-inflammatoire, anxiolytique et favorise l’homéostasie. Le CBD est même bénéfique pour les sportifs de haut niveau.

Mais lorsqu’il s’agit de sportifs et de la façon dont ils peuvent bénéficier du CBD, un groupe est souvent négligé : les golfeurs. Ce n’est peut-être pas surprenant. Après tout, le golf ne présente pas les dangers flagrants du ski alpin ni les exigences métaboliques évidentes du cyclisme professionnel.

Pourtant, le golf est aussi l’un des sports les plus complexes, les plus répétitifs et les plus exigeants sur le plan mental. Dans leur quête d’amélioration, les golfeurs de tous les niveaux d’habileté se soumettent souvent à de longues heures de pratique remplies d’entraînement stimulant à base neuromusculaire.

Comme c’est le cas pour d’autres types de sportifs, le CBD peut aider. Il peut procurer aux golfeurs le coup de pouce mental et physique dont ils ont besoin pour améliorer leurs habiletés — et faire baisser leurs scores.

Vous vous demandez si le CBD vous convient ? Si c’est le cas, cet article devrait vous fournir quelques indices. Voici 4 qualités étonnantes du CBD — des qualités qui ont aussi le potentiel d’améliorer votre jeu de golf.

  • Avantage #1 : Le CBD combat l’inflammation
  • Avantage #2 : Le CBD soutient la santé des articulations
  • Avantage #3 : Le CBD améliore la connexion esprit-muscle
  • Avantage #4 : Le CBD peut vous aider à mieux dormir

Avantage #1 : Le CBD combat l’inflammation

Le CBD est un puissant anti-inflammatoire. Contrairement aux anti-inflammatoires conventionnels, toutefois, il est aussi holistique.

C’est bien, étant donné qu’un peu d’inflammation est en fait bénéfique (elle aide à signaler aux autres parties du corps qu’il a besoin d’être réparé). Mais trop — ou trop peu — d’inflammation ne l’est pas.

Si elle n’est pas maîtrisée, une inflammation chronique élevée peut entraîner des douleurs, des lésions nerveuses et même une détérioration de la santé des articulations. Une personne dont le niveau d’inflammation dans le corps n’est pas suffisant (pour une raison quelconque) pourrait ne pas s’adapter à l’exercice physique et aux autres facteurs de stress.

Pour bien faire les choses, l’athlète de compétition doit aider son corps à marcher sur cette ligne ténue, et les golfeurs ne font pas exception. Tout comme les autres athlètes, ils repoussent régulièrement leurs limites physiques… et leur état inflammatoire a donc besoin d’un peu d’aide.

Faites confiance à l’homme que beaucoup considèrent comme le meilleur golfeur de tous les temps, Jack Nicklaus : “Nous ne faisons que défoncer notre corps… C’est pourquoi j’ai abandonné le golf.”

Tiger Woods, le meilleur golfeur des temps modernes, a connu une expérience similaire. En 2008, alors qu’il se remet d’une opération au genou, il remporte tout juste la médaille d’or de la L’US Open, avec 19 trous supplémentaires de prolongation en play-off.

Comme l’a rapporté le New York Times de façon sarcastique, ” tout ce que Woods a eu à faire pour gagner a été de se secouer de deux mois d’inactivité — il n’avait pas marché 18 trous depuis son opération du genou en avril — surmonter la douleur persistante dans son genou, [et] lutter contre quatre doubles bogeys “.

Si seulement Tiger avait eu du CBD à l’époque.

Pourquoi ? Parce que le CBD semble accélérer la récupération des os et des articulations blessés en “calmant” l’inflammation. Une fois que l’inflammation s’estompe, le composé semble même aider de nouvelles cellules plus saines à se former pour qu’elles puissent jouer un rôle dans la guérison.

Parlons d’abord de l’inflammation. Nous avons signalé que les impacts du CBD sur l’inflammation étaient holistiques, mais qu’est-ce que cela signifie ?

Cela signifie que le CBD réduit l’inflammation chronique dans les régions où elle est le plus nécessaire.

Pour ce faire, le CBD active le système endocannabinoïde (SEC).

Le SEC est très sélectif ; ses récepteurs se déplacent pour peupler différentes régions du corps selon l’endroit où ils détectent les besoins. Une augmentation de la douleur à l’estomac peut causer l’accumulation de ces récepteurs à l’intérieur de la paroi intestinale ; chez un sportif blessé, ils s’entasseront dans les zones enflammées. [1]

L’augmentation de la densité des récepteurs s’accompagne d’une affinité de liaison accrue. En d’autres termes, plus le système endocannabinoïde accorde d’attention à une zone, plus le CBD est en mesure d’en accorder également !

L’exploitation des propriétés anti-inflammatoires du CBD consiste simplement à prendre quelques milligrammes de ce composé chaque jour. Les golfeurs peuvent également ajouter l’utilisation d’un produit topique au CBD de qualité, voire même d’un patch transdermique, pour procurer un soulagement spécifique aux zones problématiques.

Avantage #2 : Le CBD soutient la santé des articulations

L’un des meilleurs “effets secondaires” de la réduction de l’inflammation réside dans l’amélioration de la santé articulaire. Pour des raisons évidentes, une articulation qui n’est pas enflammée de façon chronique pourra se maintenir forte et en santé.

Malheureusement, les golfeurs semblent éprouver beaucoup de problèmes articulaires. Selon Golf Digest : “Beaucoup de golfeurs jouent blessés. Pas d’os cassés, mais des tendinites, des douleurs musculaires et de l’arthrite. Ce ne sont pas des blessures spectaculaires, mais elles peuvent quand même vous tenir éloigné du parcours.”

Le CBD aide, à la fois en réduisant l’inflammation et d’autres mécanismes. Une étude de 2015 a déterminé qu’il augmentait l’activité des ostéoblastes ; les ostéoblastes sont de nouvelles cellules osseuses qui contribuent à la guérison des fractures [2].

Des os et des articulations sains contiennent aussi beaucoup de collagène sain. Le CBD peut même aider les réseaux complexes de collagène au sein des os à se relier entre eux après une blessure — mieux et plus fort qu’auparavant.

Comme le fait remarquer Allen Frankel, expert en cannabis : “encore une autre grande utilisation du CBD pour la prévention de la perte osseuse et la restauration d’os plus forts après une fracture.”

Bien sûr, vous êtes libre d’utiliser le CBD avant qu’une blessure ne survienne — pas seulement après !

Les os doivent se renouveler et se régénérer quotidiennement pour rester en bonne santé, et le CBD peut également être utilisé à cet effet. Pour les golfeurs, cela signifie qu’il pourrait les aider à éviter l’épitrochléite (“tendinite du golfeur”) et d’autres affections entraînant une usure prématurée.

Un autre avantage, celui-là plus indirect : La capacité du CBD à améliorer la combustion des graisses signifie qu’il pourrait vous aider à continuer à bouger. Le mouvement, en particulier le type de mouvement provenant d’exercices à faible impact comme le golf, peut aider à maintenir la force et la santé de vos articulations.

Avantage #3 : Le CBD améliore la connexion psycho-motrice

Il se peut que les golfeurs aient la connexion psychomotrice la plus avancée de tous les sportifs de haut niveau. Pensez-y : leur sport implique une pratique presque infinie et un raffinement quasi constant de la technique.

Dans le monde scientifique, cette connexion est appelée coordination neuromusculaire. Comme on peut s’y attendre d’après le préfixe de ce terme, elle implique d’énormes quantités de neurones… et elle est particulièrement éprouvante pour le système nerveux.

Saviez-vous que le système nerveux est précisément la zone où le CBD agit le mieux ? Les récepteurs endocannabinoïdes auxquels il se lie se trouvent en plus grande concentration dans le cerveau et la moelle épinière, et les neurotransmetteurs qu’il influence agissent surtout dans le système nerveux central.

Des études indiquent déjà que les cannabinoïdes pourraient être capables de traiter les troubles du mouvement — pourraient-ils aussi être utilisés pour optimiser le mouvement ? [3]

Après tout, les récepteurs endocannabinoïdes de type 2 activés par le CBD se sont révélés capables d’influencer les motoneurones dans les ganglions de la base du cerveau. [4] Cette preuve théorique n’a ensuite de cesse de se complexifier… alors nous dirons simplement que cela semble probable.

Le CBD peut aussi aider à établir un lien plus général entre le corps et l’esprit. Des chercheurs de Harvard ont appelé le système endocannabinoïde “un pont littéral entre le corps et l’esprit “.

Ce type de sensibilisation est étroitement lié à ce qu’on appelle la proprioception, qui est très importante pour les golfeurs.

Des études suggèrent que le golf peut améliorer la santé proprioceptive ou la capacité de sentir sa position physique dans l’espace [5]… D’un autre côté, la santé proprioceptive est essentielle pour améliorer quelque chose d’aussi complexe que le swing du golf.

Voici à nouveau quelques conseils des experts de chez Golfer’s Digest :

“La proprioception est inhérente, mais elle peut être améliorée, surtout lorsqu’il s’agit d’une activité sophistiquée comme le swing d’un club de golf…[qui] exige une bonne proprioception  en ce qu’il est impossible de surveiller les mouvements de chaque partie du corps et de regarder la balle.

Vous saisissez le potentiel du CBD ici ?

CBD > Système endocannabinoïde plus sain > Meilleure proprioception > Meilleur swing de golf

Et avec un meilleur swing de golf, les articulations s’usent moins et les risques de blessures sont réduits. Vous aurez moins de blessures et vous aurez plus de temps pour vous entraîner. Ça, c’est une boucle de rétroaction positive !

Avantage # 4 : Le CBD peut vous aider à mieux dormir

Les réductions de l’inflammation induites par le CBD dont nous avons parlé plus haut entraînent d’autres avantages. Le plus important qui n’est pas tout à fait évident ? Mieux dormir.

Les golfeurs de niveau PGA sont fascinés par cette idée, selon un article récent d’ESPN. Scott McCarron, numéro un de ce classement, prend ce composé végétal depuis 2018, lorsqu’un échantillon d’un produit CBD qui lui a été donné a amélioré de façon tangible son sommeil.

Peut-être que “amélioré” est un euphémisme. La qualité du sommeil de McCarron a été transformée — comme l’a confirmé un dispositif de mise en sommeil WHOOP, Scott a eu sa première semaine consécutive de sommeil “fantastique” en deux ans.

Son collègue pro Bubba Watson a vécu la même chose. Pour lui, les qualités du CBD en matière de promotion du sommeil ont fait de son utilisation un “jeu d’enfant”.

Le CBD est-il légal ?

Le CBD est pleinement légale aux États-Unis au sein de l’Union européenne — et au sein de la PGA (Association des golfeurs professionnels).

Bien que le CBD ait été considéré comme tabou pour les golfeurs d’autrefois, tout cela est en train de changer.

Dans une déclaration récente, la PGA a reconnu la légalité du CBD, tout en avertissant les golfeurs (à juste titre !) que les directives FDA sont rares dans l’industrie du CBD actuel, et que les joueurs doivent donc s’assurer de la qualité des huiles qu’ils introduisent dans leur organisme.

L’Agence mondiale antidopage (AMA) s’est également montrée plus accueillante à l’égard du CBD récemment. Ils viennent tout juste de retirer le CBD de leur liste de substances interdites, et d’autres organisations leur ont emboîté le pas. Seules quelques organisations basées aux États-Unis résistent.

CBD pour les pros, CBD pour tous !

À la lumière de tout cela, il n’est pas surprenant que le CBD devienne si populaire parmi les meilleurs golfeurs du monde. Voici juste une courte liste de joueurs qui utilisent et défendent actuellement le CBD :

  • Scott McCarron
  • Bubba Watson
  • David Toms
  • Vaughn Taylor
  • DJ Trahan
  • Kenny Perry
  • Tom Kite
  • Scott Piercy

Gardez à l’esprit que beaucoup d’autres golfeurs professionnels utilisent le CBD, ils sont juste moins loquaces à ce sujet. Une compagnie du nom de Functional Remedies compte environ 50 golfeurs du Championnat PGA qui utilisent leur ligne de CBD et Medterra a également inscrit des golfeurs de la PGA à sa liste de commanditaires.

49,99 $ – 77,99 $
Medterra CBD

Medterra crème rafraichissante au CBD 100 mL

4.5 / 5

  • Total CBD :

    250 – 750 mg

  • Puissance :

    2,5 – 7,5 mg / mL

  • Coût par mg :

    0,10 $ – 0,20 $

  • Type d'extrait :

    Isolat

On peut donc supposer sans risque de se tromper que le nombre total de golfeurs professionnels utilisant le CBD doit être assez élevé.

Le CBD pourrait-il être le moyen d’améliorer votre jeu de golf personnel ? C’est possible, oui. Vous êtes peut-être déjà en train d’imiter les pros et leurs méthodes de formation dans d’autres domaines — l’utilisation de leur nouveau nutraceutique / alicament préféré pourrait être la prochaine étape logique.

Voici une autre citation de Jack Nicklaus : “Les golfeurs professionnels sont conditionnés pour jouer au golf ; les golfeurs amateurs jouent au golf à condition.”

Et le CBD est un excellent moyen de conditionner le corps et l’esprit…en route pour vous aider à jouer votre plus grand golf de tous les temps.

References

  1. Kimball, E., Wallace, N., Schneider, C., D’Andrea, M., Hornby, P. (2010). Small intestinal cannabinoid receptor changes following a single colonic insult with oil of mustard in mice. Frontiers in Pharmacology, 19 November 2010.
  2. Kogan, N. M., Melamed, E., Wasserman, E., Raphael, B., Breuer, A., Stok, K. S., … & Friedlander‐Barenboim, S. (2015). Cannabidiol, a Major Non‐Psychotropic Cannabis Constituent Enhances Fracture Healing and Stimulates Lysyl Hydroxylase Activity in Osteoblasts. Journal of Bone and Mineral Research, 30(10), 1905-1913.
  3. Kluger, B., Triolo, P., Jones, W., Jankovic, J. (2015). The Therapeutic Potential of Cannabinoids for Movement Disorders. Movement Disorders : Official Journal of The Movement Disorder Society, 30(3): 313–327.
  4. Sierra, S., Luquin, N., Rico AJ., Gómez-Bautista, V., Roda, E., Dopeso-Reyes. IG., Vázquez, A., Martínez-Pinilla, E., Labandeira-García, JL., Franco. R., Lanciego, JL. (2015). Detection of cannabinoid receptors CB1 and CB2 within basal ganglia output neurons in macaques: changes following experimental parkinsonism. Brain Structure and Function, 220(5):2721-38
  5. Murray, A.D., Daines, L., Archibald, D., Hawkes, A., Schiphorst, C., Kelly, P., Grant, Mutrie, N. (2017). The relationships between golf and health: a scoping review. British Journal of Sports Medicine. 51(1): 12–19.