Evidence based

Guide pour cuisiner avec le CBD

Apprenez comment ajouter du cannabidiol (CBD) à vos aliments et profitez des bienfaits de ce supplément de guérison — y compris quelques exemples de recettes pour vous aider à commencer.

Article By
Jodi Allen , Posté 3 semaines depuis

  • Table des matières

Le CBD est un composé non psychoactif de la plante de cannabis. Il a été largement étudié pour ses effets antioxydants, anti-inflammatoires et neuroprotecteurs.

Au fur et à mesure que la vogue des nouveaux produits à base de CBD augmente, vous pouvez commencer à les voir ajoutés à quantité d’aliments et de boissons tels que le café, les chocolats, les brownies et les bonbons.

Un récent essai clinique de phase I a montré que lorsque le CBD est pris dans un repas riche en graisse, sa biodisponibilité est augmentée d’environ quatre ou cinq fois [1].

En tant que nutritionniste clinique, je trouve cette nouvelle très enthousiasmante, car cela signifie que la quantité de CBD absorbée dans les tissus cibles augmente considérablement lorsqu’il est pris avec de la nourriture.

La question est alors : “Comment puis-je intégrer le CBD dans ma cuisine”

Examinons donc plus en détail le CBD et voyons comment il peut être ajouté à votre alimentation quotidienne pour vous faire profiter de ses nombreux bénéfices santé

Pour commencer, qu’est ce que le CBD ?

La plante appelée Cannabis sativa contient plus de 80 composés chimiques biologiquement actifs appelés cannabinoïdes.

Les deux cannabinoïdes les plus  étudiés sont le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD). Ces deux composés interagissent avec le système endocannabinoïde de l’organisme (ECS).

Les endocannabinoïdes sont créés naturellement dans le corps humain, et leurs récepteurs sont présents dans de nombreux organes, régulant des processus biologiques tels que le sommeil, l’appétit, l’humeur, la mémoire et les fonctions immunitaires.

Le CBD est le principal cannabinoïde non psychoactif et il est considéré comme sans danger même pris à fortes doses. En outre, il n’a pas les effets secondaires psychiques enivrants du THC.

L’ESC joue un rôle essentiel dans le maintien de l’homéostasie; son travail consiste essentiellement à surveiller en permanence l’état interne de l’organisme, en le maintenant dans un état d’équilibre.

Ce système est composé de récepteurs appelés récepteurs CB1 et CB2 – présents dans tout le corps humain – dans les organes, le cerveau, le tissu conjonctif, les glandes et les cellules immunitaires.

Le CBD est extrait de la plante de cannabis mais peut également être fabriqué de manière synthétique. Nous l’utilisons principalement pour traiter des affections telles que les crises d’épilepsie, la douleur, l’anxiété, la dépression, l’insomnie et les effets secondaires débilitants des traitements du cancer.

Cuisiner avec le CBD

L’utilisation du CBD dans la cuisine est l’un des moyens les plus simples de l’introduire dans votre programme de santé quotidienne.

Voici comment commencer :

1. Ajoutez du CBD aux huiles et aux matières grasses

Le CBD est liposoluble, il est donc facile de l’ajouter à la plupart des recettes en le combinant à des graisses saines – telles que l’huile d’olive, l’huile de coco, le beurre de coco, le beurre nourri à l’herbe, ou le ghee.

CONSEIL PRO : ajoutez du CBD à votre huile de cuisson saine préférée — telle que l’huile d’olive ou de coco, et arrosez vos plats. C’est particulièrement bon sur les salades.

Battez, agitez, arrosez et secouez!

L’ajout d’ail ou de chili ajoutera un effet épicé. Assurez-vous juste de bien agiter avant utilistion afin que le CBD soit bien incorporé.

2. Ajoutez du CBD à vos plats préférés

Vous pouvez ajouter du CBD à pratiquement n’importe quel plat, même s’il ne contient pas beaucoup de matière grasse.

Toute préparation pauvre en matière grasse devra être plus battue pour que le CBD soit mieux réparti.

Voici quelques exemples de préparations que vous pouvez utiliser pour intégrer le CBD à votre régime alimentaire:

  1. Œufs brouillés
  2. Vinaigrette
  3. Sauce pour pâtes
  4. Marinade
  5. Guacamole
  6. Pizza
  7. Purée de pommes de terre
  8. Soupe

Recette au CBD infusé

Vinaigrette balsamique

Cette recette donne une excellente vinaigrette ordinaire qui est également délicieuse utilisée comme marinade pour la viande ou pour napper des légumes cuits à la vapeur.

Ingrédients

  • 3/4 de tasse d’huile d’olive extra vierge
  • 3/4 de tasse de vinaigre balsamique
  • 1 gousse d’ail, écrasée
  • 1/2 cuillère à thé d’origan séché
  • 2 cuillères à thé de moutarde de Dijon
  • Sel et poivre selon le goût

Méthode

Déposez tous les ingrédients dans un bocal à conserves ou tout autre récipient à couvercle hermétique . Secouez jusqu’à ce que tous les ingrédients soient mélangés.

3. Ajoutez du CBD aux friandises sucrées

Vous pouvez également utiliser du CBD pour la confiserie et la pâtisserie.

Voici quelques-unes des friandises les plus courantes auxquelles on ajoute du CBD :

  • Chocolats
  • Gâteaux
  • Brownies
  • Biscuits
  • Bonbons
  • Gélifiés
  • Boulettes énergétiques / protéinées

Recette de boulettes délice au CBD

Ingrédients

  • 2 tasses d’amandes
  • 1/4 tasse de graines de tournesol et de citrouille broyées
  • 16 dattes Medjool dénoyautées
  • 2 cuillères à soupe de cacao pur en poudre
  • 1 cuillère à soupe d’essence naturelle de vanille
  • 2 cuillères à soupe de graines de chia
  • 1 cuillère à soupe d’huile de noix de coco
  • 30 mg CBD

Méthode

Passer les amandes et le cacao en poudre  au mélangeur grande vitesse ou au robot culinaire jusqu’à obtention d’un mélange friable. Ajouter la vanille et les dates et pulser pour mélanger.

Former des boulettes et les rouler dans de la noix de coco, des dattes, des graines, du cacao, des noix concassées ou des baies de goji … les variantes sont à l’infini!

4. Ajoutez-le à votre smoothie du matin ou à vos laits au cucurma

Pourquoi ne pas commencer la journée avec un simple smoothie pour le petit-déjeuner? Du CBD, une cuillère à soupe d’huile de noix de coco, de l’avocat, du yaourt ou du lait de coco – ainsi que des baies fraîches – vous donneront un coup de fouet anti-inflammatoire pour la journée.

Recette de smoothie au CBD

Ingrédients

  • 1 tasse de lait d’amande / lait de noix de coco
  • 1 banane congelée
  • ½ tasse de myrtilles
  • 1 cuillère à soupe d’huile de noix de coco
  • 1 cuillère à soupe de beurre d’amande
  • 30 mg de CBD

Méthode

Mélangez tous les ingrédients à grande vitesse pendant 30 secondes.

Recette de lait au cucurma

Ingrédients

  • 1 tasse de lait d’amande / lait de noix de coco
  • ½ cuillère à thé de curcuma biologique frais moulu ou râpé
  • Une pincée de cannelle biologique moulue
  • Une pincée de poivre noir
  • 1/2 cuillère à thé d’essence naturelle de vanille
  • 1 cuillère à thé d’huile de coco
  • 1 cuillère à thé de miel cru (facultatif)
  • 30 mg de CBD

Méthode

  1. Déposez tous les ingrédients dans un mélangeur (ce qui rendra la préparation agréable et mousseuse).
  2. Verser dans une casserole sur feu doux, mélanger doucement et porter à ébullition.
  3. Laisser un peu refroidir avant de servir.
  4. Sinon, fouettez tous les ingrédients placés dans une casserole sur feu doux, en portant doucement à ébullition.

Prenez soin de lire les instructions sur l’étiquette de votre produit à base de CBD, et tenez compte de la posologie pour chaque portion.

Conseils pour utiliser le CBD dans les aliments

Ajouter du CBD à votre repas est simple, mais vous devez garder à l’esprit certains points essentiels si vous voulez tirer le meilleur parti de votre CBD.

1. Surveillez la température

N’utilisez pas le CBD sur une source de chaleur directe.

Les cannabinoïdes sont sensibles à la lumière et à la chaleur, veillez donc à cuisiner à basse température. Bien que le réchauffement du CBD augmente son efficacité, le chauffer à des températures élevées (supérieures à 365 degrés Fahrenheit ou à 185 degrés Celsius) lui fait perdre les précieux terpènes, composés organiques divers qui agissent de concert avec le CBD pour accroître ses effets thérapeutiques.

Une trop forte chaleur peut également amener le CBD lui-même à se défaire en composés plus petits et moins puissants.

2. Soyez attentif au dosage

Si vous utilisez le CBD pour la première fois, il est essentiel de commencer avec une faible dose dans vos recettes jusqu’à ce que vous sachiez comment votre corps réagit.

Peut-être pouvez-vous commencer à cuisiner par petites quantités en utilisant des quantités prudentes de CBD jusqu’à ce que vous trouviez ce qui vous convient. Cela vous évitera également de gaspiller votre CBD. Vous pouvez toujours augmenter la quantité que vous ajoutez au fil du temps, jusqu’à trouver votre dose personnelle optimale.

Quand vous serez habitué à utiliser le CBD dans vos recettes, vous aurez une idée de ce qui vous convient et de vos préférences gustatives.

La meilleure option consiste à utiliser une huile de CBD de bonne qualité, sans odeur ni saveur. Les huiles de mauvaise qualité peuvent contenir des additifs artificiels ou avoir une faible teneur en cannabidiol.

Tenez toujours compte de la puissance du produit que vous utilisez avant de l’ajouter à votre nourriture. La puissance d’une cuillère à thé d’huile à faible concentration (10 mg / mL) sera très différente de celle d’une cuillère à thé d’huile à puissance élevée (33,3 mg / mL).

Vous trouverez ci-dessous un tableau indiquant les plages de posologie recommandées en fonction de la puissance de la dose recherchée. Les colonnes ci-dessous décrivent comment la dose peut varier en fonction de la puissance de l’huile utilisée.

Par exemple, une dose de puissance élevée nécessitera 15 mL d’une huile à faible concentration mais seulement 5 ml d’une huile à puissance élevée.

Doses idéales de CBD par portion

 Intensité de la dosePlage de dosageHuile dosée à 300 mg (flacon de 30 mL)Huile dosée à 600 mg (flacon de 30 mL)Huile dosée à 1 000 mg (flacon de 30 mL)
Faible10 mg à 30 mg1 mL à 3 mL0,5 mL à 1,5 mL0,25 mL à 1 mL
Moyen30 mg à 50 mg3 mL à 5 mL1,5 mL à 2,5 mL1 mL à 1,5 mL
Élevée50 mg à 150 mg5 mL à 15 mL2,5 mL à 7,5 mL1,5 mL à 5 mL

Compte tenu de ces doses, vous pouvez déterminer la quantité de CBD à ajouter à votre nourriture. Si vous cuisinez une assez grande quantité de cookies par exemple, vous pouvez calculer le nombre de portions et ajouter suffisamment de CBD à répartir entre elles.

Par exemple, si vous préparez une quantité de biscuits pour huit personnes, vous devez ajouter huit doses de CBD à la puissance souhaitée.

3. Stockez correctement votre CBD

Étant donné que le CBD est sensible à la lumière, le stocker dans un endroit sombre et frais permettra de lui conserver son goût et sa qualité et de réduire le gaspillage dû à son altération.

Avantages du CBD et liste d’aliments pour le rendre encore meilleur

Ajouter du CBD à votre cuisine est une excellente façon d’incorporer ses propriétés curatives dans votre routine quotidienne. Le CBD est utilisé depuis des siècles pour ses propriétés calmantes et analgésiques, avec d’excellents bénéfices :

  • Troubles du sommeil et insomnie
  • Anxiété et dépression
  • Syndromes douloureux chroniques
  • Patients sous traitement anticancéreux
  • Amélioration des symptômes d’états inflammatoires et de diabète de type 2
  • Réduction de l’hypertension artérielle

1. Le CBD contre l’insomnie et les cauchemars

Le sommeil est essentiel au maintien de la santé physique et mentale. Depuis de nombreuses années, les patients utilisent le CBD comme sédatif-hypnotique pour améliorer la qualité et la durée du sommeil [2].

Des essais cliniques ont montré que les personnes souffrant du trouble de stress post-traumatique (SSPT) dorment mieux et ont vu leurs flashbacks et leurs cauchemars considérablement réduits après avoir pris du CBD [3].

Certains aliments peuvent vous aider à vous endormir plus rapidement et à vous réveiller moins souvent la nuit. Faites l’expérience des aliments contenant des nutriments tels que le tryptophane, la mélatonine et la sérotonine qui contribuent à une bonne nuit de sommeil.

Aliments utiles en cas d’insomnie

  • Dinde
  • Amandes et autres noix
  • Lait et fromage blanc
  • Avocats
  • Kiwi

2. Le CBD contre l’anxiété et la dépression

Le simple fait de prendre du CBD avec votre nourriture préférée une heure après avoir été confronté à une situation stressante peut avoir un effet calmant et durable en réduisant l’augmentation de la fréquence cardiaque, de la tension artérielle et en améliorant la résistance générale au stress [4].

Dans une large étude récente de cas, des chercheurs ont découvert que le CBD réduisait rapidement les scores d’anxiété chez les patients et continuait à apporter un soulagement avec des effets secondaires minimes [5]. L’étude n’a utilisé que de petites doses comprises entre 25 mg / jour et 175 mg / jour, ce qui constitue un complément facilement ajoutable à votre programme quotidien et à votre régime alimentaire.

Les aliments riches en acides gras oméga-3 et en antioxydants peuvent aider à atténuer les symptômes.

Aliments qui diminuent l’anxiété et la dépression

  • Poissons gras — saumon, maquereau, sardine et truite
  • Noix du Brésil et amandes
  • Œufs
  • Graines de citrouille
  • Myrtilles
  • Asperge
  • Aliments probiotiques — yaourt, choucroute, kombucha et miso

3. Le CBD contre la douleur et l’inflammation

Les cannabinoïdes sont de puissants agents anti-inflammatoires et  immunosuppresseurs [6]. Le CBD est utilisé depuis longtemps comme analgésique naturel pour traiter la douleur chronique et l’inflammation. Il offre ainsi une alternative aux médicaments analgésiques sans créer leur effet d’accoutumance et leurs effets secondaires indésirables.

De nombreux patients ont signalé avoir remplacé leurs médicaments contre la douleur par du CBD et il a été prouvé que son utilisation pouvait aider les personnes à se sevrer des opiacés et des opioïdes, en particulier pour le traitement des maux de tête, des troubles mentaux, de l’insomnie, de l’arthrite et de la fibromyalgie [6].

La nourriture est l’un des outils les plus puissants pour lutter contre l’inflammation. Un régime anti-inflammatoire, composé de matières grasses saines telles que l’huile d’olive, de fruits tels que les baies, de légumes à feuilles vertes et de poissons gras, peut aider à combattre l’inflammation et les douleurs articulaires.

Aliments qui aident à soulager la douleur et l’inflammation

  • Poissons gras — saumon, maquereau, sardine et truite
  • Amandes et noix
  • Huile d’olive
  • Tomates
  • Légumes à feuilles vertes
  • Baies — fraises et myrtilles

4. Le CBD contre les effets secondaires du traitement du cancer

Le CBD peut aider à soulager les douleurs des patients souffrant d’un cancer à un stade avancé pour lequel les opioïdes ne se sont pas révélés efficaces [7]. Des études ont révélé que le CBD permettait de soulager la douleur neuropathique, un effet secondaire fréquent dû au traitement par chimiothérapie [8].

Le CBD est utilisé depuis longtemps comme traitement pour soulager les nausées et les vomissements liés au cancer et pour augmenter l’appétit.

Les patients cancéreux ajoutent souvent du CBD à leurs encas et à leurs repas pour atténuer les effets secondaires débilitants du traitement du cancer. Comme nous l’avons déjà évoqué, le CBD peut être ajouté à de nombreux aliments différents.

Aliments fréquents auxquels les patients cancéreux ajoutent du CBD

  • Brownies et biscuits
  • Bonbons Gélifiés
  • Bonbons
  • Chocolat
  • Soupe
  • Huile de cuisson
  • Eau, jus de fruits, thé ou smoothies

Le CBD est-il sans danger?

Vous ne pouvez pas faire une overdose lorsque vous ajoutez du CBD à votre nourriture.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme qu’à l’état pur, le CBD est sans danger et ne présente pas de risque d’overdose, même à fortes doses [9].

Les effets secondaires sont généralement bénins mais peuvent se manifester par de la diarrhée, des nausées, la bouche sèche, de la fatigue et des maux de tête.

Comme nous réagissons tous de façon différente au CBD, la posologie variera.

Que ce soit en complément ou pour cuisiner, nous vous recommandons de commencer à cuisiner avec une petite dose, par exemple 25 mg par jour, de voir comment vous réagissez et d’augmenter progressivement de 5 à 10 mg par jour.

Des études récentes ont porté sur des doses élevées de 750 mg ou 1500 mg prises deux fois par jour et, si elles sont systématiquement prises avec des aliments, ces doses élevées peuvent optimiser les résultats du traitement dans le cadre de nombreux troubles [1].

Cependant, vous n’avez pas besoin de prendre de fortes doses pour profiter des bienfaits du CBD.

Bien sûr, si vous voulez ajouter du CBD à vos aliments, vous devez vous assurer que vous utilisez un produit de toute première qualité.

Verdict final : Cuisiner avec du CBD

Le CBD est efficace dans le soulagement de l’insomnie, de l’anxiété, de la dépression, de la douleur et de l’inflammation, ainsi que dans la diminution des nombreux effets secondaires pouvant survenir pendant le traitement du cancer.

Au fur et à mesure que vous vous familiariserez avec l’utilisation du CBD, vous pourriez être amené à incorporer ce puissant complément naturel à nombre de vos recettes santé préférées.

Mieux encore, amusez-vous et faites des expériences culinaires !

N’hésitez pas à partager vos recettes au CBD ci-dessous !

Références

  1. Taylor, L., Gidal, B., Blakey, G., Tayo, B., & Morrison, G. (2018). A Phase I, Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled, Single Ascending Dose, Multiple Dose, and Food Effect Trial of the Safety, Tolerability and Pharmacokinetics of Highly Purified Cannabidiol in Healthy Subjects. CNS Drugs, 32(11), 1053–1067. https://doi.org/10.1007/s40263-018-0578-5
  2. Russo, E. B., Guy, G. W., & Robson, P. J. (2007, August 1). Cannabis, pain, and sleep: Lessons from therapeutic clinical trials of sativexρ, a cannabis-based medicine. Chemistry and Biodiversity. Wiley-Blackwell. https://doi.org/10.1002/cbdv.200790150
  3. Jetly, R., Heber, A., Fraser, G., & Boisvert, D. (2015). The efficacy of nabilone, a synthetic cannabinoid, in the treatment of PTSD-associated nightmares: A preliminary randomized, double-blind, placebo-controlled cross-over design study. Psychoneuroendocrinology, 51, 585–588. https://doi.org/10.1016/j.psyneuen.2014.11.002
  4. Blessing, E. M., Steenkamp, M. M., Manzanares, J., & Marmar, C. R. (2015, October). Cannabidiol as a Potential Treatment for Anxiety Disorders. Neurotherapeutics. Springer. https://doi.org/10.1007/s13311-015-0387-1
  5. Shannon, S., Lewis, N., Lee, H., & Hughes, S. (2019). Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A Large Case Series. The Permanente journal, 23, 18–041. doi:10.7812/TPP/18-041
  6. Baron, E. P., Lucas, P., Eades, J., & Hogue, O. (2018). Patterns of medicinal cannabis use, strain analysis, and substitution effect among patients with migraine, headache, arthritis, and chronic pain in a medicinal cannabis cohort. Journal of Headache and Pain, 19(1), 37. https://doi.org/10.1186/s10194-018-0862-2
  7. Johnson, J. R., Burnell-Nugent, M., Lossignol, D., Ganae-Motan, E. D., Potts, R., & Fallon, M. T. (2010). Multicenter, Double-Blind, Randomized, Placebo-Controlled, Parallel-Group Study of the Efficacy, Safety, and Tolerability of THC:CBD Extract and THC Extract in Patients with Intractable Cancer-Related Pain. Journal of Pain and Symptom Management, 39(2), 167–179. https://doi.org/10.1016/j.jpainsymman.2009.06.008
  8. Casey, S., & Vaughan, C. (2018). Plant-Based Cannabinoids for the Treatment of Chronic Neuropathic Pain. Medicines, 5(3), 67. https://doi.org/10.3390/medicines5030067
  9. World Health Organization. (2017). Cannabidiol (compound of cannabis). WHO. Retrieved from http://www.who.int/features/qa/cannabidiol/en/

Lecture supplémentaire

Lecture supplémentaire